Elections législatives et 1er tour de la Présidentielle : La mission d’observation du CODENI salue la sérénité des opérations de vote et invite les différents acteurs à préserver la paix sociale

A l’issue de sa mission d’observation du double scrutin présidentiel 1er tour et législatif tenu le 27 décembre dernier, le Consortium pour l’observation domestique des élections au Niger (CODENI) a rendu publique, hier après midi à Niamey, une déclaration préliminaire.

Le CODENI a déployé quelque 251 observateurs dans les 8 régions du pays. L’objectif de cette mission est de faire une évaluation indépendante, impartiale et objective du scrutin à travers une analyse du processus électoral. Dans sa déclaration, la mission d’observation de CODENI a constaté l’ouverture à l’heure de la majorité des bureaux de vote, la disponibilité à temps et en quantité suffisante du matériel électoral, le respect du caractère secret du vote, une forte affluence autour des bureaux de vote et une participation globalement ordonnée et calme des électeurs.

Par ailleurs, la mission de CODENI s’est réjouie que les électeurs aient voté dans la sérénité, sans incidents majeurs et dans le respect des procédures de vote. Elle a salué l’assistance aux personnes vivant avec un handicap ou en de situation de vulnérabilité constituant ainsi une avancée significative en termes d’appropriation des processus électoraux et de la culture démocratique. Le CODENI a également souligné une présence discrète des forces de défense et de sécurité, la clôture à l’heure de la majorité des bureaux de vote et le rôle déterminant joué par les médias dans la diffusion de message de sensibilisation avant et pendant le déroulement du scrutin.

Aussi, la mission d’observation de CODENI félicite le peuple Nigérien, le gouvernement, les acteurs politiques et l’ensemble des parties prenantes pour la tenue de ces élections dans la tranquillité et la paix. A cet effet, la mission du CODENI a  exhorté le peuple Nigérien à continuer d’oeuvrer dans la préservation de la paix et de la stabilité politique.

Par contre, la mission a recommandé à la CENI, de renforcer les capacités du personnel électoral ; de veiller à un meilleur encadrement légal des mécanismes de procuration, de dérogation et d’omission.

Enfin, la mission d’observation de CODENI a invité les candidats et les acteurs politiques à recourir au dialogue politique en toutes circonstances pour pérenniser la paix sociale et assurer une meilleure formation et représentations de leurs délégués et leurs militants dans les bureaux de vote.

Yacine Hassane

31 décembre 2020
Source : http://www.lesahel.org/