Conseil Supérieur de la Communication : Rencontre d’échanges à Niamey avec les jeunes pour des élections apaisées au Niger

Le Conseil Supérieur de la Communication a organisé  le 31 décembre 2020 à la Maison de presse de Niamey une rencontre d’échanges avec les jeunes pour des élections  apaisées au Niger. La cérémonie s’est déroulée en présence du directeur de cabinet du Président de CSC, Malam Issa Nassirou et de plusieurs jeunes venus pour la circonstance.

L’objectif de cette rencontre est de sensibiliser les jeunes sur la culture de la paix et de la tolérance par les jeunes à travers les médias , de promouvoir les débats démocratiques des jeunes dans les medias , de sensibiliser les jeunes sur le rôle qu’ils doivent jouer dans le développement économique, social et politique au Niger à travers les médias, de sensibiliser les jeunes sur le rôle des médias en faveur des élections apaisés et enfin d’initier des actions de sensibilisation pour un changement de comportement chez les jeunes à travers les médias.

À cette occasion, le conseiller Technique du Président de CSC, M. Ismael Laoual Sallaou a d’abord rappelé la mission du  Conseil Supérieur de la Communication dans le cadre du processus électoral en cours,  qui est de garantir l’accès équitable  des medias aux candidats et  partis politiques.  « Le CSC a pris un certain nombre de texte qui concernent la participation citoyenne et politique des jeunes pour les élections apaisées au Niger dans le cadre du projet média  Sahel », a-t-il relevé.

 Aussi, le conseiller Technique du Président de CSC a souligné que dans le cadre   du   projet Media  sahel, le CSC a initié  des  rencontres avec les jeunes dans toutes les régions du Niger. «  Au cours de cette rencontre nous avons rappelé à ces jeunes leur  rôle dans le cadre de participation citoyen et du  processus électoral à travers l’usage qu’ils font des medias et les réseaux sociaux  dans le cadre de l’expression de leurs opinons.  Nous avons attiré l’attention des jeunes sur le bon usage de ces médias,  sur ce qui est proscrit par la loi et sur ce qui  est autorisé par la loi ;  nous les avons conseillés  de développer en tant que jeune, un certain nombre de valeur qui sont liées à l’état de droit,  à la démocratie, à la paix et à la  tolérance », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, M. Ismael Laoual Sallaou a indiqué que les jeunes ont également droit à l’accès à l’information en tant que droit consacré par  la constitution,  aux  medias, à l’animation de la vie publique et ils doivent le faire en toute responsabilité en faisant recours toujours aux moyens légaux consacrés par la loi dans  leur activité. « Dans toutes les régions ou nous avons  été les jeunes ont été très réceptifs aux messages qui leur sont véhiculés, et ils ont promis de relayer au niveau de toutes les  structures les différents messages », a-t-il conclu. 

Notons que dans le cadre des élections générales de 2020-2021 au Niger et pour permettre une participation citoyenne active et massive des jeunes afin d’avoir des élections transparentes et apaisées, gage de paix et de stabilité pour un développement durable, le CSC avec l’appui financier du  projet media Sahel organise des ateliers régionaux de formation des jeunes pour les inciter à participer massivement et de façon responsable au processus électoral en cours au Niger.

Yacine Hassane(onep)

04 janvier 2021
Source : http://www.lesahel.org/