Elections législative et Présidentielle 1er tour : La mission de l’OLITEN se félicite du bon déroulement du double scrutin

A l’issue de sa mission d’observation du double scrutin présidentiel 1er tour et législatif tenu le 27 décembre dernier, l’Observatoire Libre pour la Transparence des Elections au Niger (OLITEN) mis en place par la Confédération Générale des Syndicats Libres du Niger (CGSL Niger) a rendu publique, le samedi dernier à Niamey, une déclaration.

Pour rappel, l’OLITEN a déployé quelque 154 observateurs sur l’ensemble du territoire national en vue du monitoring des élections présidentielles 1er tour et législatives du 27 décembre 2020. Au total, 172 bureaux de vote ont été visités par la mission de l’OLITEN dans cinq régions du Niger à savoir : Dosso, Maradi, Zinder, Tahoua et Niamey.

Selon la déclaration lue par le Secrétaire à la communication de la CGSL Niger, membre de l’OLITEN, M. Amadou Dijbo, la mission a constaté que la majorité des bureaux de vote a ouvert à Niamey comme dans tous les autres centres urbains entre 8h et 8h50. Leurs fermetures étaient intervenues entre 19h et 19 h 50mn. « Mais les dépouillements se sont poursuivis jusqu’à 00h ou 1h du matin compte tenu du nombre de scrutins et surtout des conditions qui ne sont pas réunies pour l’éclairage dans certains bureaux de vote», a-t-il déclaré.

Aussi, la mission de l’OLITEN a relevé de longues files d’électeurs à la devanture des bureaux de vote et une présence massive aux alentours pendant toute la journée au niveau des centres urbains. Beaucoup d’électeurs sont restés tard dans la nuit afin d’assister au dépouillement et même au remplissage des procès verbaux. On note également la présence des forces de défense et de sécurité. Toutefois leur absence a été constatée au niveau de nombreux bureaux de vote de l’intérieur du pays et notamment en milieu rural.

Par ailleurs, la mission de l’OLITEN a déploré l’absence de l’encre sèche par endroit et une insuffisance d’exemplaires de procès verbaux dans beaucoup de bureaux de vote. Des délégués étaient obligés de procéder à des photographies avec leurs Smartphones. A cet effet, a-t-il souligné, la mission de l’OLITEN a également relevé une insuffisance des listes additives dans de nombreux bureaux de votes et l’existence de gel hydro alcoolisé mais non utilisé.

Par contre, la mission de l’OLITEN s’est réjouie que dans l’ensemble, aucun incident majeur n’ait été signalé au niveau des bureaux de votes visités. Toutefois certaines difficultés persistent encore liées au non usage de guide.

Enfin, la mission de l’OLITEN a formulé quelques recommandations à l’endroit de la CENI notamment celles de mettre à la disposition des bureaux de vote, du matériel en quantité suffisante tel que : l’encre sèche, les procès verbaux, les listes additives, de prévoir des moyens d’éclairage appropriés pour les bureaux de vote situés dans les endroits non électrifiés afin de faciliter les opérations de dépouillement et de remplissage des procès verbaux dans les meilleures conditions ; d’outiller suffisamment les membres des bureaux de vote sur le déroulement des opérations de vote, le remplissage des PV et les listes additives ; de mettre à la disposition de chaque bureau de vote, le code électoral et le guide à l’usage des membres afin de leur permettre de s’y référer en cas de contentieux.

Yacine Hassane

18 janvier 2021
Source : http://www.lesahel.org/