Cour Constitutionnelle/Proclamation des résultats définitifs de l’élection Présidentielle du 27 décembre 2020 : La Cour valide les résultats et renvoie Mohamed Bazoum et Mahamane Ousmane devant les électeurs pour le second tour

Cour Constitutionnelle/Proclamation des résultats définitifs de l’élection Présidentielle du 27 décembre 2020 : La Cour valide les résultats et renvoie Mohamed Bazoum et Mahamane Ousmane devant les électeurs pour le second tour

Après la tenue du premier tour de l’élection présidentielle couplée aux législatives du 27 décembre 2020 suivie de la proclamation des résultats provisoires par la Commission Electorale Nationale Indépendante le 2 Janvier 2021, la Cour Constitutionnelle vient à son tour de valider lesdits résultats. C’était au cours de son audience du 30 janvier 2021, soit quatre semaines exactement après les avoir reçus de la Commission Electorale Nationale Indépendante. L’arrêt du juge électoral a, sans surprise, confirmé et validé les résultats du Premier tour de l’élection présidentielle pratiquement tel que ceux proclamés par la CENI.

Ainsi des trente (30) candidats en lice pour le fauteuil présidentiel, le candidat du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya), M Mohamed Bazoum et le candidat du Renouveau Démocratique et Républicain (RDR Tchandji), M Mahamane Ousmane arrivent premier et deuxième avec respectivement 39,30% et 16,98%.

Après ces deux poids lourds, viennent ensuite le candidat du MNSD Nassara Seyni Oumarou qui a récolté 8,95% des suffrages ; Albadé Abouba du MPR Jamhuriya avec 7,07% et Ibrahim Yacoubou du MPN Kiishin Kassa avec 5,38%. Pour le reste des 25 autres candidats, leurs scores sont compris entre 2,98% à 0,25% des suffrages.

Avec cet arrêt, les deux candidats arrivés en tête sont donc qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Bazoum Mohamed et Mahamane Ousmane seront à nouveau face aux électeurs qui choisiront en dernier ressort l’homme qui présidera aux destinées du Niger pour les cinq prochaines années. La campagne pour le second tour de l’élection présidentielle est d’ores et déjà ouverte, le soir même de la validation des résultats par la Cour Constitutionnelle, conformément aux dispositions du code électoral nigérien.

Les Candidats Mohamed Bazoum et Mahamane Ousmane ont alors vingt et un (21) jours de campagne pour sillonner le Niger et tenter de convaincre les électeurs au cours d’un face-off que des millions des Nigériens souhaitent voir pacifique, fraternel mais sans doute très animé.

 Zabeirou Moussa(onep)

1er février 2021
Source : http://www.lesahel.org/