2ème tour de l’élection présidentielle : Le candidat Bazoum Mohamed préside un meeting au Stade municipal de Zinder

Le candidat du parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-Tarayya), M. Bazoum Mohamed, qu’accompagnent les leaders des partis politiques alliés pour le 2ème tour a présidé un imposant meeting, le dimanche 14 février dernier au stade municipal Lawandidi de Zinder, qui a rassemblé des milliers de militants venus des quatre coins de la région.

Devant une foule de militants, le candidat Bazoum Mohamed a, dans son discours, insisté sur la qualité exceptionnelle de l’accueil qui lui a été réservé ainsi qu’aux leaders des partis politiques alliés soutenant sa candidature au second tour de l’élection présidentielle. Il a ainsi félicité les Zindérois pour lui avoir accordé des suffrages de grande importance lors des élections locales et régionales ainsi qu’au 1er tour de la présidentielle. Il a rendu un vibrant hommage aux leaders qui soutiennent sa candidature pour le 2ème tour parmi lesquels Seyni Oumarou, Albadé Abouba, Mahamadou Salissou Habi, Laouan Magagi, Kassoum Moctar pour ne citer que ceux-là.

«Avec ce soutien d’une centaine de formations politiques à ma candidature, nous sommes en droit de croire que nous allons remporter la victoire à l’issue de ce 2ème tour», a laissé entendre le candidat Bazoum Mohamed qui a indiqué, par ailleurs, que ‘’les résultats rendus publics pour les élections locales, régionales et présidentielles 1er tour sont largement édifiants sur leur marche vers la victoire’’.

M. Bazoum Mohamed, s’est, à cette occasion, insurgé contre les propos à caractère ethnique et régionaliste proférés par certains leaders de l’opposition lors de la campagne électorale en cours. «Ces propos doivent être bannis», a fait remarquer le candidat Bazoum Mohamed qui a insisté sur les grandes valeurs liées à l’unité nationale et aux impératifs du développement national pour ‘’diminuer d’intensité la pauvreté et amorcer un nouveau décollage économique pour le Niger’’.

M. Bazoum Mohamed a ensuite présenté son programme d’actions pour les cinq ans à venir où il sera injecté plus de 13.000 Milliards de FCFA dans les secteurs sociaux de base que sont la santé, l’environnement, les infrastructures, l’agriculture et l’élevage, et enfin l’éducation. Un accent particulier sera accordé au secteur de l’éducation pour relever le niveau scolaire en offrant l’opportunité aux détenteurs du baccalauréat de bénéficier d’une formation de deux ans dans les écoles normales avant de devenir enseignants. «Il ne s’agit pas de remercier les enseignants contractuels comme le cherchent à faire croire certaines mauvaises langues», a-t-il précisé avant d’appeler les enseignants contractuels à se tranquilliser.

Bazoum Mohamed a promis la création des internats au niveau local pour assurer un enseignement efficace de nuit comme de jour aux jeunes filles. Cette option vise à donner beaucoup plus de chance aux enfants des pauvres pour accéder à un enseignement de qualité.

Le candidat Bazoum a évoqué la question des infrastructures où plusieurs voies bitumées seront construites pour désenclaver les zones rurales dans les départements de Magaria, de Matameye, de Dungass, de Damagaram Takaya et de Gouré. En outre, le réseau d’adduction d’eau de la Ville de Zinder va connaitre un second souffle avec la mise en place de 20 nouveaux forages sur le site de Ganaram.

La sécurité et la réinsertion de la jeunesse dans les secteurs de développement ont constitué les autres thèmes développés par le Candidat Bazoum Mohamed qui a demandé aux militants de son parti et ceux des formations politiques alliées à lui accorder leurs suffrages le 21 février ‘’pour concrétiser la mise en œuvre du programme de Renaissance Acte III’’.

Pour leur part, les leaders des partis politiques alliés ont tour à tour pris la parole pour remercier les populations de Zinder pour leur accueil, dénoncer l’attitude de certains hommes politiques qui passent le plus de leur temps en période électorale à cultiver des propos éthnicistes et régionalistes. Ils ont, enfin, appelé la population à promouvoir l’unité nationale, le cousinage à plaisanterie et les valeurs démocratiques pour aller de l’avant.

Siddo Yacouba, ANP-ONEP/Zinder

17 février 2021
Source : http://www.lesahel.org/