Série d’audiences au Cabinet du Premier ministre : Brigi Rafini reçoit les missions d’observation électorale de la CEDEAO et de l’UA et une délégation de femmes travaillant au sein de son cabinet et services rattachés

Le Premier Ministre, Chef du gouvernement, Brigi Rafini a accordé, le vendredi 19 février dernier, une série d’audiences. C’est ainsi qu’il a successivement reçu une délégation d’observateurs électoraux de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ensuite celle de l’Union Africaine (UA) et enfin une délégation de femmes travaillant dans son Cabinet et services rattachés. Les chefs des différentes délégations ont décliné, chacun en ce qui le concerne, le but de cette rencontre avec le Premier ministre.

Selon M. Muhammad Namadi Sambo qui conduisait la mission de la CEDEAO, sa délégation qui comprend 140 observateurs électoraux est au Niger dans le cadre de l’organisation de l’élection 2ème tour de la présidentielle. Il a noté que la délégation a eu des rencontres avec les différents acteurs de cette élection. M. Sambo s’est dit d’ores et déjà «satisfait du niveau de la préparation du scrutin». Il a ensuite indiqué que le Niger est un modèle pour les pays de la communauté dans l’organisation des élections démocratiques, libres et apaisées. «Nos observateurs seront déployés dans toutes les régions du Niger pour observer ces élections lesquelles, nous le souhaitons vivement, se dérouleront dans des bonnes conditions, comme l’ont été celles du premier tour que nous avons eu aussi à observer», a déclaré l’émissaire de la CEDEAO.

Pour sa part, le chef de la mission d’observation des élections de l’Union Africaine, M. Sghaïr Ould M'Barek, ancien Premier ministre mauritanien, a confié que le chef du gouvernement nigérien leur a brossé la situation du pays par rapport à l’organisation et à la tenue du scrutin du 21 février 2021, ‘‘qui est très bonne dans l’ensemble’’. «Il nous a aussi présenté toutes les données relatives à l’organisation de cette élection», a noté M. M'Barek. Le chef de la mission de l’UA a par la suite rappelé que le Niger connait un tournant important parce qu’il s’agit d’un ancrage de la démocratie car, «un président qui décide de lui-même au terme de ses deux mandats de quitter le pouvoir pour laisser la place à un nouveau démocratiquement élu, à qui il remettra le témoin. Cela est très important non pas pour le Niger seulement, mais aussi pour l’ensemble du continent africain», a-t-il estimé.

L’émissaire de l’UA a précisé que la mission d’observation de l’UA est au Niger pour apporter sa contribution en veillant sur le déroulement de ces élections. «Nous étions ici lors du premier tour, les choses se sont passées dans la démocratie, la quiétude et la paix, il n’y a pas de raison que le même scénario ne se répète pas pour le second tour de ce dimanche 21 février», a-t-il souhaité. Sghaïr Ould M'Barek a enfin appelé toute la population nigérienne à agir dans le sens des élections apaisées.

La 3ème audience du jour a été accordée aux femmes membres du Cabinet et services rattachés au Cabinet du Premier ministre. Cette délégation a tenu, à travers cette rencontre avec S.E Brigi Rafini, à lui ‘‘témoigner toute sa reconnaissance pour son soutien dans la promotion de la femme nigérienne’’. Intervenant aux noms de ses collègues, la Secrétaire générale du Cabinet du Premier ministre, Mme Lawel Mariama Ousmane Djika, a indiqué qu’elles sont venues exprimer leur reconnaissance au Chef du gouvernement pour ‘‘toutes les actions entreprises dans le cadre de la promotion de la femme au Niger’’.

«A cette occasion, nous avons décidé de lui remettre un cadeau symbolique d’un tableau exprimant ses qualités et d’un album photos retraçant les grandes lignes des diverses et multiples activités qu’il a eu à faire au cours de ses 10 ans en tant que Chef du gouvernement», a expliqué Mme Lawel Mariama Ousmane Djika. La Secrétaire générale a ensuite cité quelques actions concrètes du Premier Ministre en leur faveur en particulier et à l’endroit de l’ensemble des femmes nigériennes en général. Elle a enfin adressé, au nom de ses collègues, ses sincères remerciements au Premier ministre Brigi Rafini. «Nous sommes très reconnaissantes, nous n’avons pas de mots pour le dire», a-t-elle conclu, émue.

Mahamadou Diallo

22 février 2021
Source : http://www.lesahel.org/