Déclaration de la Coalition des Partis Politiques soutenant Bazoum Mohamed : La Coalition condamne les actes de violences post-électorales et exprime sa solidarité aux victimes

La Coalition des Partis Politiques soutenant Bazoum Mohamed a rendu publique, hier dimanche 7 mars, une déclaration au siège du MNSD Nassara à Niamey. Dans cette déclaration, la Coalition a exprimé sa compassion à toutes les victimes des violences survenues suite à la proclamation des résultats globaux provisoires de l’élection présidentielle 2ème tour. C’est le président du MPR Jamhurya, M. Albadé Abouba qui a lu la déclaration, en présence des leaders des partis membres de ladite Coalition et de nombreux militants sortis en masse pour la circonstance.

D’entrée de jeu, la déclaration de la coalition des partis politiques soutenant Bazoum Mohamed a rappelé que le Niger a organisé, le dimanche 21 février 2021, le second tour de l’élection présidentielle. Cette élection s’est déroulée comme de tradition dans le calme et la sérénité. Toutefois, elle a précisé que deux actes terroristes sont malheureusement survenus, provoquant la mort de huit (8) agents électoraux dans le département Gothèye et de Diffa. «Si l’élection du 21 février s’est déroulée de façon normale, dans le calme, la transparence et la paix, il convient néanmoins de relever que certains acteurs politiques animant la campagne électorale se sont singularisés par des dérapages verbaux constants procédant d’une stratégie systématique basée sur une véritable stigmatisation raciale, une haine ethnique et des appels récurrents à la violence», précise la déclaration.

La déclaration souligne que ces acteurs politiques ont mis en œuvre leur plan «machiavélique» de troubles à l’ordre public, afin de déboucher sur une insurrection le 23 février 2021, au moment même où la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) s’apprête à annoncer les résultats provisoires du second tour. «Ce plan machiavélique, loin de refléter une revendication pacifique, a été l’occasion de vandalisme, d’exactions sur les personnes physiques et de pillages des biens publics et privés. C’est le cas des domiciles de M. Seini Oumarou, président du parti MNSD-Nassara, du député Issaka Issoufou du PNDS et du journaliste Moussa Kaka, journaliste. Le bilan de ces trois jours de violence à Niamey est très lourd: deux morts, plusieurs blessés, plusieurs personnes rançonnées, de nombreux édifices publics et maisons dégradés, de nombreuses boutiques pillées, des stations-services vandalisées ainsi que plusieurs centaines de véhicules caillassés et ou brulés, etc.» a rappelé la déclaration.

Face à toutes ses situations, la Coalition des Partis Politiques soutenant Bazoum Mohamed condamne avec la dernière énergie le recours aux arguments haineux de type raciste, ethnique et régionaliste. Par ailleurs, la Coalition exprime sa compassion et présente ses condoléances aux familles des personnes tuées au cours des ces événements malheureux. Aussi, la Coalition des Partis Politiques soutenant Bazoum Mohamed a rendu un vibrant hommage au peuple nigérien pour son attachement à l’unité nationale, aux valeurs démocratiques et pour n’avoir pas accepté d’être abusé par des arguments haineux. «La Coalition des Partis Politiques soutenant Bazoum Mohamed rend un hommage appuyé au Président de la République qui a tenu son pari d’organiser des élections libres et transparentes et de passer le témoin à un Président de la République démocratiquement élu», souligne la déclaration.

La Coalition dit attendre avec sérénité le verdict de la Cour Constitutionnelle. Elle encourage le gouvernement à assurer l’ordre public et félicite les forces de défense et de sécurité pour leur professionnalisme. Enfin, la coalition appelle la population à ne pas se laisser entraîner dans des actions de nature à perturber la quiétude sociale.

Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)

08 mars 2021
Source : http://www.lesahel.org/