Campagne de sensibilisation contre la COVID 19 : Les Chefs traditionnels du Niger s’engagent en première ligne

Les Chefs Traditionnels du Niger, présents à Niamey, dans le cadre de l’investiture du nouveau Président de la République, se sont réunis, samedi dernier au siège de leur association pour rendre public un message dans le cadre de la lutte contre la COVID 19. Pour montrer l’exemple, les Chefs Traditionnels ont saisi cette occasion pour se faire vacciner contre la COVID 19, conformément aux critères définis par le gouvernement dans le cadre de cette première phase de vaccination.

Pour la circonstance, une équipe, conduite par le Directeur de la Communication du Ministère de la Santé Publique a été dépêchée au siège de l’Association des chefs traditionnels du Niger (ACTN) où elle a expliqué aux leaders coutumiers l’importance de la vaccination pour lutter efficacement contre cette maladie, le processus de la vaccination et la nécessité de leur implication en tant que leaders coutumiers dans la campagne de vaccination. L’équipe de la direction de la communication et de celle de l’humanisation ont souligné que par rapport à la vaccination, tous les pays se mobilisent pour en avoir car c’est la seule voie, jusque-là, pour lutter efficacement contre cette terrible maladie. C’est pourquoi, le Ministère a jugé utile, dans le cadre de cette campagne de vaccination lancée en fin mars par les autorités nigériennes, d’impliquer les leaders coutumiers dans la mobilisation de la population. Par rapport à la cible, l’équipe a expliqué qu’il s’agit, pour cette première phase, de l'ensemble des agents de santé publics et privés ; des personnes de plus de 60 ans souffrant des maladies comme l'hypertension artérielle et le diabète ; des agents des forces de défense et de sécurité ; des réfugiés et  migrants. Chaque personne recevra deux doses de vaccin au total sur trois semaines d’intervalle. Les Chefs Traditionnels ont saisi cette opportunité pour poser des questions auxquelles les techniciens du ministère de la Santé ont apporté des réponses adéquates.

L’ACTN a appellé par conséquent la population à respecter les mesures barrières et à se faire vacciner

Par la suite, les Chefs Traditionnels, qui sont dans la cible de cette première phase, se sont fait volontairement vacciner. Certains d’entre eux ont aussi fait vacciner leurs collaborateurs directs notamment les Dogaris (la garde rapprochée du Chef coutumier),  leurs chauffeurs et d’autres notables. Au terme de la rencontre, ils ont rendu public un message, d’ailleurs traduit dans toutes les langues nationales. Le message est ainsi libellé :

«La maladie à Coronavirus existe réellement et elle a fait plusieurs victimes tant au niveau international, national que local. Nous vous demandons d’y croire fermement. Certaines personnes portent le coronavirus sans présenter de signe, elles sont dangereuses, car elles constituent un danger surtout pour les personnes âgées de plus de 60 ans et/ou souffrant d’autres maladies graves telles que le cancer, le diabète, l’hypertension artérielle, la tuberculose, etc. Pour faire face à la maladie due au coronavirus, il est impératif de respecter les mesures barrières édictées par le Gouvernement à savoir le port systématique de masque, le lavage ou la désinfection régulière des mains, le respect de la distanciation physique pour ne citer que celles-ci.

La campagne de vaccination contre le coronavirus a débuté le 29 mars 2021 à Niamey et se poursuivra sur toute l’étendue du territoire nationale. Faites-vous vacciner contre cette terrible maladie, car le vaccin est gratuit et il protège contre le coronavirus. C’est pourquoi nous lançons un appel à toute la population à se faire vacciner, car la vaccination est la seule voie aujourd’hui, pour lutter efficacement contre cette pandémie».

A travers ce message, les Chefs Traditionnels entendent apporter ainsi leur contribution pour la réussite de cette campagne de vaccination contre la COVID 19 dans notre pays. Il faut noter que c’est le Sultan de Zinder Aboubacar Oumarou Sanda qui a été vacciné le premier après avoir lu le message, suivi de l’Anastafidet d’Agadez  et des autres Chefs traditionnels présents. 

 Ali Maman

07 avril 2021
Source : http://www.lesahel.org/