NIAMEY : Quand Moctar Mamadou tente de torpiller le processus d'installation du conseil de ville

Depuis l'élection des conseillers de ville, le président de la délégation spéciale de Niamey, Moctar Mamoudou, court dans tous les sens. Selon des sources internes à l'hôtel de ville de Niamey, il semble réfléchir à toutes les stratégies et autres complots pour torpiller la mise en place du conseil de ville afin de s'incruster. C'est dans cette perspective qu'il s'est fait nommer directeur général de l'agence de modernisation des villes du Niger pour s'octroyer les prorogatives régaliennes des villes. Aujourd'hui, il parait que Moctar Mamadou serait sur le point de sceller une entente avec des con- seillers du parti Lumana Africa. Cela dans l'éventualité d'une dissolution du conseil de ville de Niamey. Aux dires de nos sources, il préparerait son retour à la tête de la ville de Niamey. Il se serait lancé dans cette bataille pour empêcher, dit-on, l'arriver d'un conseiller du PNDS au perchoir de la ville de Niamey. Il aurait d'ores et déjà concocté un deal avec certains conseillers de ville, avec la ferme conviction que le conseil de ville de Niamey sera dissout aussitôt après son installation. Et qu'il retournerait voir son mentor Issoufou Mahamadou pour être encore nommé président de la délégation spéciale. D'autant que, pour lui, c'est Issoufou Mahamadou qui détient toujours la réalité du pouvoir. Pour cela, il aurait promis monts et merveilles aux conseillers qui l'aideront à réaliser ses voeux.

Ce qui fait que, aujourd'hui, à Niamey c'est le nom de Moctar Mamoudou qui est au centre des débats. Aussi, des langues commencent à se délier pour dénoncer la richesse qu'il aurait amassée. A l'hôtel de ville de Niamey des gens parlent beaucoup de sa soudaine fortune et de ses nombreuses parcelles qu'il aurait acquises.