Négociations intergouvernementales Niger-Allemagne : La coopération se consolide avec un fonds de 69,79 millions d’euros pour la période 2021-2022

La secrétaire générale du ministère des affaires étrangères et de la coopération, Mme Diallo Aminata Djibo et le chef de la délégation allemande, M. Ronald Meyer ont procédé, vendredi 11 juin dernier, par visioconférence, à la signature du procès-verbal des récentes négociations intergouvernementales entre les autorités nigériennes et allemandes sur les perspectives de la coopération bilatérale.  Au terme de ces négociations, la République Fédérale d’Allemagne s’est engagée à octroyer à la République du Niger un fonds de 69,79 millions d’euros pour la période allant de 2021 à 2022.

Ce fonds est alloué pour permettre la mise en œuvre des différents programmes et projets de la coopération technique et financière dans les domaines « paix et cohésion sociale» (y compris les engagements pour la décentralisation et la bonne gouvernance), « un seul Monde sans faim » (y compris les engagements dans le secteur de l’agriculture et la sécurité alimentaire), ainsi que la santé de la reproduction, le planning familial, l’éducation primaire et la migration. La République Fédérale de l’Allemagne reste ainsi un des partenaires bilatéraux les plus importants de la République du Niger, avec dernièrement un fonds de 141,65 millions d’euros au cours de la période 2018 à 2020.

Au cours de cette visioconférence, à laquelle a pris part l’ambassadeur de l’Allemagne au Niger, le chef de la délégation allemande pour les négociations, M. Ronald Meyer a annoncé qu’à la demande des autorités nigériennes, la coopération allemande va élargir son champs d’intervention a plusieurs secteurs et lancer deux nouveaux projets, à savoir, un qui visera à promouvoir l’éducation des jeunes filles, et un autre pour renforcer la paix et la cohésion sociale.

Pour rappel, les liens qui unissent le Niger et l’Allemagne remontent aux années 1960. Le premier accord-cadre de coopération, dénommé accord de coopération technique a été établi le 14 juin 1961 entre les deux pays. Cet accord a jeté les bases pour le début de la coopération nigéro-allemande en 1962. Les engagements de la coopération allemande sont principalement réalisés à travers les deux agences de mise en œuvre, à savoir la GIZ (coopération technique) et la KFW (coopération financière). La coopération bilatérale est complétée par un important engagement multilatéral (surtout en partenariat avec le PAM et l’Unicef) et des nombreux engagements au niveau régional.

Abdoulaye Rabiou Dan Sono(onep)

14 juin 2021
Source : http://www.lesahel.org/