Partenariat entre le PAM et le Réseau des journalistes pour un Niger sans faim : Don de matériel et renouvellement des accords avec des médias

Dans le cadre des accords de partenariat entre le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et le Réseau des journalistes pour un Niger sans faim, une cérémonie de remise du matériel et de renouvellement des accords avec des médias membres dudit réseau, a été organisée, le vendredi 11 juin dernier à Niamey. C’est le Directeur Pays et Représentant du PAM au Niger, M. Sory Ibrahim Ouane qui a présidé la cérémonie, en présence des représentants du Conseil Supérieur de la Communication, des directeurs généraux des groupes de presse et de nombreux journalistes des médias publics et privés. 

 L’appui que les médias membres du Réseau des journalistes pour un Niger sans faim ont reçu du PAM est constitué de 9 ordinateurs portables, 4 caméras et 4 appareils photos. Dans son intervention à cette occasion, M. Ouane a indiqué que dans le but de faciliter l’accès et le traitement de l’information ainsi que le changement de comportement des communautés, le PAM se doit de renforcer sa coopération avec les acteurs clés de développement, en l’occurrence les médias qui ont toujours accompagné le PAM dans la mobilisation des ressources, la sensibilisation et la construction de la résilience aux chocs des communautés. « Je me réjouis donc du partenariat qui lie le PAM à la presse nigérienne, formalisée par des accords signés en 2019. Selon le responsable local du PAM, un des grands axes de cet accord est la contribution du PAM au renforcement des capacités opérationnelles et techniques des groupes de presse à travers à la fois, l’appui en matériel et la formation des journalistes dans les domaines clés de la communication. « Dans cette perspective, le PAM prévoit pour 2021 de renforcer davantage l’accompagnement des groupes de presse.

Concernant le renouvellement du partenariat qui était aussi au programme de cette cérémonie, M. Ouane a noté qu’il intervient au moment où commence la période de soudure. « Comme par le passé, la presse doit rapidement se mobiliser, afin d’accompagner les plus de 2,3 millions de personnes qui vont être affectées au Niger », a-t-il ajouté. M. Ouane a aussi cité quelques objectifs du partenariat entre les deux parties. Il s’agit de renforcer les capacités des médias partenaires pour leur permettre de bien jouer leurs rôles dans la communication des objectifs et interventions clés du PAM auprès des populations ; de favoriser une plus grande compréhension de certaines interventions clés du PAM à travers le traitement de l’information et de contribuer à la mobilisation des ressources avec pour cibles le gouvernement et les bailleurs. Evoquant les attentes du PAM vis-à-vis du Réseau des journalistes pour un Niger sans faim, M. Sory Ibrahim Ouane a notamment déclaré que le PAM s’attend à ce que les journalistes comprennent mieux et soient aptes à communiquer valablement les objectifs et interventions du PAM ; que les médias soient mieux outillés pour faire leur travail ; que la coopération entre le PAM et les médias soit améliorée à travers le réseau qui existe déjà ; que la compréhension et l’adhésion des communautés soient effectives et que le PAM soit sollicité pour des interviews à différentes occasions pour une meilleure visibilité au Niger. « Nous réitérons ici, le ferme engagement du PAM à continuer à soutenir les efforts des acteurs clés de développement que constitue la presse afin que nous relevions ensemble les défis liés à la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Niger », a promis le Directeur Pays et Représentant du PAM au Niger.

Quant au représentant du réseau et directeur général de l’ORTN, M. Ousmane Saïdou, il a, au nom de tous les médias membres du Réseau des journalistes pour un Niger sans faim, remercié le PAM et a promis que les médias feront un bon usage du matériel mis à leur disposition et respecteront les engagements pris à travers le renouvellement des accords, qu’ils viennent de signer. Il a aussi appelé les Institutions Onusiennes et autres partenaires des médias nigériens à suivre l’exemple du PAM, en appuyant ces médias dans le cadre de la recherche, du traitement et de la diffusion de l’information.

Notons que le  PAM est la plus grande Agence Humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde, fournissant une aide alimentaire pendant les urgences et travaillant avec les communautés pour améliorer la nutrition et construire la résilience. Présent au Niger depuis 50 ans, le PAM appuie les efforts du gouvernement nigérien avec pour objectif de contribuer à éliminer la faim et la malnutrition dans le pays. Le PAM, joue également un rôle de facilitateur pour accompagner les efforts des différentes parties pour éliminer la faim. Au Niger, le PAM intervient dans les domaines de l’éducation, la nutrition, le développement rural, les achats locaux, la gestion des risques de catastrophes et le renforcement des structures étatiques à travers une approche multisectorielle intégrée. Toutes ces interventions entrent dans le cadre de l’Objectif de Développement Durable ‘‘Zéro Faim’’.

Mahamadou Diallo(onep)

15 juin 2021
Source : http://www.lesahel.org/