18ème Journée mondiale du donneur de sang : La Première Dame Hadjia Hadiza Bazoum accomplit le noble geste de don de sang et appelle à suivre l’exemple des donneurs

A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré, hier 14 juin 2021, la 18ème Journée mondiale du donneur de sang. A Niamey, c’est la Première Dame Hadjia Hadiza Bazoum qui a présidé, au Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS), le lancement officiel de cette journée placée sous le thème : "Donner votre sang pour faire battre le cœur du monde". L’objectif de la célébration de cette journée, indique-t-on, est de susciter une prise de conscience accrue du besoin en sang et en produits sanguins sûrs pour la transfusion, mais aussi sensibiliser sur la contribution essentielle des donneurs de sang volontaires et bénévoles aux systèmes de santé nationaux. Dons de sang, allocutions, remises des témoignages de satisfaction, chants, sketches de sensibilisation et une visite guidée du CNTS, étaient au programme de la cérémonie. Plusieurs personnalités civiles et militaires ont pris part à l’activité.

Dans son intervention, la Première Dame a indiqué que « le don de sang représente une forme de solidarité exceptionnelle. Il ne s’agit pas de donner une chose ou quelque chose, il s’agit d’un don d’une partie de soi-même, ce qui suppose un engagement profond, solidaire et responsable ». Pendant plusieurs années les donneurs de sang ont offert bénévolement et gracieusement leur sang, a-t-elle rappelé. « Un geste qui a non seulement contribué à assurer l’approvisionnement de notre pays en produit sanguin, mais aussi et surtout qui a aidé à sauver des vies humaines », a ajouté Hadjia Hadiza Bazoum. « Au nom de tous les malades, soyez-en remerciés de tout cœur », a dit la Première Dame du Niger à l’endroit des Donneurs de sang, soulignant que grâce à eux « nous avons l’occasion de porter secours de la manière la plus anonyme et la plus altruiste possible à tous ces milliers d’hommes, de jeunes mères et d’enfants dont la vie ne tient qu’à un seul fil : notre sang ». Elle a rappelé que le sang, c’est la vie et on ne peut s’y imaginer un plus beau geste de solidarité entre hommes que celui de donner son sang pour soulager une souffrance ou sauver une vie humaine. Elle a ensuite lancer un  vibrant appel à la population à emboiter le pas aux donneurs volontaires et bénévoles pour accomplir cet acte humain, afin de sauver des vies.

Quant à la représentante de l’OMS au Niger, Dr Blanche Anya, elle a rappelé que le dernier rapport de l’OMS sur la situation mondiale en 2019 révèle que dans les pays à faible revenu, les enfants de moins de 5 ans constituent les principaux bénéficiaires des dons de sang avec 54% de transfusions sanguines réalisées, alors que, pour les pays à revenu élevé, 75% des transfusions ont bénéficié aux patients de plus de 60 ans. Selon elle, au Niger, grâce aux actions louables de l’Etat et ses partenaires, il y a une augmentation significative du nombre de don de sang, qui est passé de près de 158.000 en 2019 à plus de 168.000 en 2020, soit une augmentation de plus de 10.000 dons, parmi lesquels plus de 70% proviennent des membres des familles des malades. « Ceci montre que beaucoup d’efforts restent à fournir pour mobiliser et fidéliser plus les donneurs de sang bénévoles », a précisé la responsable de l’OMS au Niger.

La Directrice du CNTS, Dr Zoubayda Mayaki a, auparavant, remercié les plus hautes Autorités de la République, les partenaires techniques et financiers et les autres bonnes volontés qui accompagnent le CNTS dans l'accomplissement dans sa mission. Cette cérémonie s’est déroulée en présence des responsables des Institutions, du ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales, Dr Idi Illiassou Maïnassara, du Gouverneur et du président du Conseil de Ville de Niamey, l’essentiel de ces personnalités ont fait don de leurs sangs au CNTS, une manière pour eux de répondre promptement à l’appel de la 1ère dame, qui s’est aussi prêtée à l’exercice. 

Mahamadou Diallo(onep)

15 juin 2021
Source : http://www.lesahel.org/