À l’Assemblée Nationale : Les députés adoptent quatre projets de lois portant prorogation de l'Etat d'urgence sanitaire et sécuritaire dans plusieurs départements du Niger

Les travaux de la séance plénière de la deuxième session ordinaire au titre de l’année 2021 dite session budgétaire de l’Assemblée nationale se poursuivent à l’hémicycle Place de la Concertation à Niamey. Vendredi 29 octobre 2021, les parlementaires ont procédé à l’examen et au vote d’un projet de loi portant prorogation de l’Etat d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire national de la République du Niger et trois autres projets de lois d'Etat d'urgence sécuritaire dans plusieurs départements du pays pour une période de trois (3) mois, à compter du 04 Novembre 2021. C’est le troisième vice-président de l’Assemblée nationale, M. Mahaman Bako Laouali Galadima qui a présidé les travaux de la séance plénière en présence du commissaire du gouvernement, M. Mahamadou Zada, ministre de la Communication, Chargé de Relation avec les Institutions.

Le premier projet de loi portant prorogation d l’Etat d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire de la République du Niger est adopté par 95 voix pour, zéro contre et zéro abstention.

Quant au deuxième projet de loi portant prorogation de l’Etat d’urgence dans les régions de Diffa et dans certains départements des régions de Tahoua (Tassara et Tilia) et de Tillabéri ( Ouallam, Ayérou, Bankilaré, Abala, Banibangou, Say, Torodi, Téra, Tillabéri et Gotèye), il a été voté par les élus nationaux par 98 voix pour, zéro contre et zéro abstention.

Le troisième projet de loi portant prorogation de l’Etat d’urgence dans le département de Fillingué, région de Tillabéri est adopté avec 99 voix pour, zéro contre et zéro abstention.

Enfin le quatrième projet de loi portant prorogation de l’Etat d’urgence dans les départements de Ballayara et de Kollo, région de Tillabéri est adopté par 98 voix pour, zéro contre et zéro abstention.

Après l’examen et l’adoption des quatre textes, le commissaire du gouvernement, M. Mahamadou Zada, ministre de la Communication, Chargé de Relations avec les Institutions, a rappelé qu'avec la saison froide qui s’annonce, le Niger est dans la crainte d'une troisième vague de covid-19, d'où l’Etat d'urgence sanitaire sur toute l'étendue du territoire national est obligatoire afin de protéger les populations. Pour le ministre Mahamadou Zada, à travers ce vote, la représentation nationale a doté le gouvernement d'instruments juridiques lui permettant de prendre des mesures pour protéger le pays face aux menaces terroristes.

l Seini Seydou Zakaria

1er novembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/