Lancement des activités des influenceurs communautaires de la zone d’intervention du Programme USAID Wadata : Mettre à contribution les influenceurs communautaires dans les efforts d’amélioration de la résilience des ménages extrêmement pauvres

Le Programme USAID WADATA, financé par le gouvernement Américain à travers l’USAID, a organisé, le 19 octobre 2021, un atelier de lancement des activités des influenceurs communautaires de sa zone d’intervention. Le programme USAID WADATA est mis en œuvre par SAVE THE CHILDREN et ses partenaires NCBA CLUSA, THE KAIZEN Company, DEMI-E dont le but est d’améliorer durablement la sécurité alimentaire et la résilience des ménages extrêmement pauvres et  chroniquement vulnérables dans quatre Communes de Damagaram Takaya, Mazamni, Guidimouni et Guidiguir au niveau des départements de Damagaram Takaya et Gouré, région de Zinder.

Le Programme USAID WADATA expérimente une  approche appelée  ‘’Influenceurs communautaires’’  qui consiste à identifier au niveau de ses zones d’intervention  des chefs traditionnels, des femmes leaders  et des conseillers municipaux qui sont engagés en tant qu’acteurs du changement à travers des actions, à la fois pour permettre, à court terme le déroulement des activités et, à long terme pour améliorer les conditions favorables au contexte inter–générationnel.

Cette rencontre qui a duré une journée s’est déroulée au Palais de l’Honorable Sultan du Damagaram sous la présidence du Secrétaire Général Adjoint de la Région, M. Abdou Salaou Kogo, et avait regroupé les influenceurs communautaires, le Chef de canton de Gouré, le Représentant du Chef de Canton de Bouné et le Maire de la Commune  de Guidiguir (département de Gouré).

Dans son intervention, l’Honorable Sultan du Damagaram Aboubacar Oumarou Sanda a appelé les participants à jouer leur rôle qui est celui de sensibiliser  les hommes, les femmes et les jeunes  pour leur implication dans les activités de développement de leurs villages et d’appuyer les plateformes  dans la mise en œuvre de leurs plans d’action.

Pour aller de l’avant, le concours des uns et des autres s’avère nécessaire, a-t-il dit, quand on sait que tout projet qui intervient en milieu rural a comme ambition majeure d’apporter des changements durables dans l’amélioration des conditions de vie  des communautés.

Vous “êtes investis de cette tâche pour donner un éclairage conséquent aux populations de vos zones respectives sur les tenants et les aboutissants de la démarche du Programme USAID WADATA afin de lui permettre d’atteindre son objectif d’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la résilience des ménages extrêmement pauvres et chroniquement vulnérables”, a-t-il insisté.

Le directeur des opérations  du Programme USAID WADATA devait à son tour prendre la parole pour souligner que le Programme qui est étalé sur cinq ans  est axé sur la sécurité alimentaire et la résilience des ménages   au niveau des deux départements : Damagaram Takaya et Gouré.

 Quatre Communes sont touchées par ce programme dont trois communes à Damagaram Takaya : Guidimouni, Damagaram Takaya  et Mazamni  et la Commune de Guidiguir dans le département de Gouré. Ce programme est assis sur trois piliers : la sécurité alimentaire et les moyens d’existence, la gouvernance au niveau communautaire et le troisième pilier a trait à la santé et la nutrition. En

dehors de ces piliers essentiels, a-t-il souligné, s’ajoutent des thèmes transversaux  dont le changement de comportement, la jeunesse et le Genre.

‘’Nos attentes relativement à cette rencontre se rapportent à la participation de l’ensemble des invités’’, a dit M. Yacouba Boye indiquant par ailleurs que  nous avons ‘’sollicité et obtenu l’implication des influenceurs au plus haut niveau : Son Altesse, le Sultan du Damagaram, le Chef de Canton de Gouré pour la mise en œuvre des plans d’actions de promotion des bonnes pratiques de changement social et de comportement élaborés par les influenceurs communautaires’’. ‘’Nous avons besoin du soutien des autorités administratives et coutumières, des leaders communautaires, des chefs de villages pour atteindre les résultats du Programme au profit des participants qui sont les communautés de base’’.

Le secrétaire général adjoint de la région, M. Abdou Salaou Kogo, qui présidait cette rencontre a d’entrée de jeu ’’salué la présence massive des influenceurs  communautaires traduisant ainsi  de l’intérêt manifeste  qu’ils accordent  à  la sécurité alimentaire et à la résilience des ménages dans la région de Zinder  et aux préoccupations des plus hautes autorités  du pays  avec  à leur tête ,le Président de la République, SEM. Mohamed Bazoum, qui  fait de la sécurité alimentaire les valeurs cardinales de la stabilité du développement économique du Niger’’. Ces ‘’assises, a-t-il fait remarquer, qui ont pour objectif essentiel ‘’d’impliquer les influenceurs au plus haut niveau pour la promotion des bonnes pratiques du changement social et de comportement s’inscrivent dans cette logique.’’

Les débats liés à cette rencontre, faut-il le préciser, se sont déroulés sous le leadership de Son Altesse, le Sultan Aboubacar Oumarou Sanda. Ces séances de sensibilisation se poursuivront au sultanat jusqu’au 19 Novembre 2021 et toucheront 480 influenceurs communautaires des quatre Communes d’intervention du Programme. 

Le secrétaire général adjoint de la région de Zinder a exhorté les participants à accorder un intérêt particulier à cette importante activité. Il a adressé ses  remerciements  au nom des populations de la région de Zinder à l’USAID pour ses appuis multiples et  multiformes qu’elle apporte au Niger en général et à la région de Zinder en particulier dans ses efforts de développement.

Siddo Yacouba, ANP-ONEP/Zinder

02 novembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/