Congrès de l’Union Panafricaine de la Jeunesse : Le comité d’organisation s’active pour la réussite de cette 4ème édition de Niamey

Il ne reste plus que 14 jours pour la tenue du 4ème Congrès de l’Union panafricaine de la jeunesse qui se tiendra à Niamey du 15 au 16 de ce mois. Les préparatifs vont bon train.

Le Comité d’organisation de cette 4ème édition du Congrès de l’Union panafricaine de la jeunesse placée sous la présidence du Président du Conseil National de la Jeunesse du Niger (CNJ), et président du comité d’organisation, Aliou Oumarou, a tenu un point de presse ce lundi 01 novembre 2021. L’objectif visé à travers cette sortie médiatique est d’annoncer officiellement la tenue de ce grand événement au Niger et aussi d’informer l’opinion publique nationale et internationale sur l’évolution des travaux préparatoires du dit Congrès.

Aliou Oumarou a tout d’abord rappelé le contexte dans lequel l’Union Panafricaine de la Jeunesse a été créée et les pays ayant abrité les précédentes éditions, « L’UPJ est issue du Mouvement Panafricain de la jeunesse (MPJ) qui a été créé en 1962, soit un an avant la création de l’organisation de l’Unité Africaine (OUA). Le MPJ était animé par les Etats à travers les ministères chargés de la jeunesse. C’est en 2006 que les chefs d’Etats et de gouvernements ont décidé de trensferer le Mouvement aux organisations de jeunesse conformément aux recommandations de la charte Africaine de la Jeunesse de Banjul.

Le président du comité d’organisation a également souligné l’importance de la mobilisation des jeunes nigériens pour la réussite de ce Congrès dans l’intérêt supérieur de notre pays avant d’annoncer le lancement de la plateforme U-report Niger par le Président de la République. Placée sous le thème « Rôle de l’Union Panafricaine de la Jeunesse dans l’atteinte de l’agenda 2063 de l’entreprenariat des jeunes dans le contexte de la Covid 19 », cette 4ème édition permettra au Niger d’accueillir la jeunesse des 55 Etats de l’Union Africaine avec des importantes délégations. A l’occasion de cette rencontre historique, plusieurs conférences seront animées par d’éminents experts du continent et d’’ailleurs au bénéfice de la jeunesse africaine.

Pour ce qui est des préparatifs, le président du CNJ a rassuré que tout se déroule normalement et des rencontres se poursuivent pour une grande réussite de cette rencontre de Niamey. Le comité s’est déjà entretenu avec les plus hautes autorités du pays dans ce sens.

M. Dodo