Rencontre au Ministère de la Jeunesse et du Sport : Les appuis en infrastructures, équipements et formation au centre des échanges avec les ambassadeurs du Pakistan et de Grande Bretagne

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Sékou Doro Adamou, s’est entretenu, hier matin, à son cabinet d’abord avec l’ambassadeur du Pakistan au Niger, SE. Ahmed Ali Sirohey, et  l’ambassadeur de la Grande Bretagne au Niger, SE Catherine Ingleheam. Au cours de ces rencontres, le ministre a abordé entre autres questions les ambitions de son département ministériel en matière du sport et de la jeunesse et ses attentes vis-à-vis des partenaires pour que ses projets puissent se concrétiser pour le rayonnement du sport au Niger et l’émergence de la jeunesse.

Au cours de la première rencontre, le ministre entouré de ses proches collaborateurs a échangé avec le diplomate pakistanais sur la pratique du sport au Niger soulignant l’existence d’énormes potentialités et une volonté politique avérée de l’Etat pour l’accompagnement de ce secteur stratégique. Il ressort de cet échange que le Niger a fait des efforts dans le domaine du sport et de la jeunesse. Le ministre a parlé de la lutte traditionnelle qui est le sport roi au Niger avant d’évoquer, le cricket et le hockey qui sont des disciplines sportives répandues au Pakistan. M. Sékou Doro Adamou a sollicité l’appui du diplomate pakistanais pour que cette activité sportive soit initiée auprès des jeunes nigériens. Le ministre a évoqué les progrès du Pakistan en criqcket et hockey à travers notamment les résultats engrangés lors des compétitions internationales. Notons que les besoins en matériels et infrastructures sportives ainsi que la formation étaient abordés au cours des échanges. Le ministre de la Jeunesse et du Sport a dit avoir échangé sur cet aspect avec des investisseurs pakistanais ayant séjourné au Niger à l’occasion du forum des investisseurs pakistanais qui s’est tenu à Niamey.

Pour ce qui est du volet jeunesse, le ministre de la Jeunesse et des Sports et ses collaborateurs ont également échangé en vue de s’inspirer de la politique pakistanaise dans ce domaine précis bien que le Niger est en train de faire des choses appréciables au profit de sa jeunesse.

Pour sa part, l’ambassadeur du Pakistan a évoqué la pratique du sport dans son pays et la politique de l’Etat en matière de la jeunesse. SE. Ahmed Ali Sirohey a à cet effet relevé des actions opérées par l’Etat à travers des programmes pour occuper sa jeunesse. Ce qui permet de protéger les jeunes et de leur évite d’être récupérés à des fins propagandistes tendant à remettre cause la paix et la stabilité du pays. Parmi les programme mis en place par l’Etat, l’ambassadeur a cité entre autres, le programme ‘’Green Pakistan” ayant conduit à la plantation de 5 milliards d’arbres en huit ans. L’Etat contribue à l’encadrement des jeunes et à la création des pépinières afin de les occuper. Ses pépinières sont ensuite rachetées par l’Etat pour que les jeunes œuvrant dans ce secteur puissent avoir des moyens de  subsistance. SE Ahmed Ali Sirohey a aussi parlé des autres programmes dédiés à la jeunesse à savoir le programme mis en œuvre à l’attention des jeunes filles, le programme de Zakat, celui de la lutte contre la pauvreté, etc.

Quant à la dernière rencontre, le ministre de la Jeunesse et des Sports l’a eue avec l’ambassadeur de la Grande Bretagne au Niger, SE Catherine Ingleheam. Au cours de cet entretien, M. Sékou Doro Adamou a également fait le point de ce que l’Etat est en train de faire pour que les sportifs du Niger soient une référence dans le monde. C’est dans ce cadre qu’il nourrit l’ambition de doter le pays d’une politique en matière de sport afin que la participation des sportifs du Niger soit couronnée de succès. Pour aboutir aux résultats escomptés par son département ministériel, M. Sékou Doro Adamou a évoqué entre autres les besoins en infrastructures, en formation, en matériel, etc. Le soutien de la Grande Bretagne dans ce domaine précis peut être d’une grande utilité pour le Niger compte tenu de la place qu’elle occupe de par le monde. Le ministre de la Jeunesse et des Sports a, à titre illustratif, évoqué le championnat anglais du football  ‘’Premier League’’ qui est très suivi au monde et au Niger en particulier.

L’ambassadeur de la Grande Bretagne, a posé des questions sur le domaine de la jeunesse qui a reçu une large explication de la part des cadres du ministère de la Jeunesse. Ils ont abordé les programmes de l’Etat en faveur de la jeunesse en vue de les rendre autonomes et de lutter efficacement contre la pauvreté. Après avoir suivi avec intérêt les interventions des responsables du Ministère de la Jeunesse et des Sports, et SE Catherine Ingleheam a rassuré le ministre d’examiner toutes les questions abordées au cours de ces échanges.

Laouali Souleymane(onep)

25 novembre 2021
Source : http://www.lesahel.org/