Diffa/ Entretien avec la Coordonatrice du Comité chargé de mise en place de la mutuelle de santé des agents de l’Etat

Une mission de sensibilisation sur la mise en place de la Mutuelle de Santé des Agents de l’Etat a séjourné à Diffa du 7 au 9 août 2020. Cette mission conduite par M. Mahamane Robert Maikassoua, Directeur de la Protection Sociale au Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale comprend Mme Yaganami Fanta Kazelma, Coordonatrice du Comité ; M. Midou Kailou, Vice président du Comité ; MM. Ibrahim Toudjani ; Malam Albachar, Halidou Mecano et Lawaly Issoufou tous membres du Comité. En marge de la réunion présidée par le Secrétaire général adjoint du Gouvernorat de Diffa qui a regroupé les directeurs régionaux, les agents de l’Etat, les représentants des Syndicats, nous avons rencontré Mme Yaganami Fanta Kazelma, Coordonatrice du Comité.

Madame la coordonnatrice, quel est l’objectif de votre mission à Diffa ?

Notre mission vise à apporter un message direct auprès des acteurs concernés dans cette campagne de sensibilisation sur la mise en place d’une mutuelle de santé des agents de l’Etat. Ainsi, après Maradi et Zinder, c’est à Diffa d’accueillir cette campagne. Notre équipe s’est techniquement préparée pour transmettre toutes les informations nécessaires pour que les agents de l’Etat puissent adhérer massivement à la Mutuelle de santé.

Mme la Coordonnatrice, pourquoi une Mutuelle pour les agents de l’Etat ?

La Mutuelle est créée parce que nous sommes dans un contexte économique très difficile. L’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) ne prend en charge que 80% des frais d’hospitalisation et d’examens. Aussi, il y a une diminution drastique du pouvoir d’achat des travailleurs, les retraites anticipées des travailleurs, le coût des soins et la nécessité de couverture sanitaire pour les agents de l’Etat en activité (Auxiliaires et Cadres), les retraités et leurs familles. C’est au vu de ce tableau que les Centrales Syndicales ont négocié et obtenu du Gouvernement la mise en place d’une Mutuelle de Santé des Agents de l’Etat.

«Notre équipe s’est techniquement préparée pour transmettre toutes les informations nécessaires pour que les agents de l’Etat puissent adhérer massivement à la Mutuelle», déclare Mme Yaganami Fanta Kazelma

Quels sont les soins qui seront couverts par la Mutuelle ?

Il est important de préciser que le système de prise en charge de l’Etat à travers l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) n’est pas modifié, mais sa reprise par la Mutuelle reste un objectif à atteindre. La Mutuelle prend en charge 80% des médicaments essentiels génériques ; 80% des médicaments de spécialités ; 50% des examens effectués dans le secteur privé à la demande du secteur public ; les évacuations sanitaires à partir des formations dans le cadre des conventions avec la Mutuelle ; 80% du paiement par épisode de soins dans le secteur non hospitalier.

Parlez nous de l’organisation mise en place dans le cadre de cette Mutuelle ?

La Mutuelle de santé des agents de l’Etat du Niger est d’envergure nationale et couvre une population répartie sur l’ensemble du territoire. L’organisation choisie repose sur une gestion centralisée à Niamey et organisée autour d’une cellule professionnalisée sous le contrôle des organes de décisions (Assemblée Générale, Conseil d’Administration, Conseil de Santé). La proximité avec les adhérents sur l’ensemble du territoire est assurée par des représentants des mutualistes désignés au sein des antennes syndicales des centrales. Je voudrais profiter de cette occasion pour saluer la forte implication des autorités régionales dans l’organisation de notre activité dans la capitale du Manga.

Propos recueillis par Mato Adamou, ONEP Diffa

11 août 2020
Source : http://www.lesahel.org/