Conférence de presse de la fondation Alphadi Héritage : ‘’Aiguille de paix’’, un événement pour distinguer les grands acteurs de la paix au Niger

Le 21 novembre prochain la Fondation Alphadi Héritage compte organiser une soirée culturelle dénommée Aiguille de paix «élections apaisées». En prélude à cette soirée, une conférence de presse a été organisée le vendredi 30 octobre dernier à Niamey pour annoncer les couleurs. Cette conférence a été animée par M. Seidnaly Sidi Ahmed connu sous le nom de Alphadi. Selon Alphadi, des acteurs qui s’investissent nuit et jour à la recherche de la paix seront récompensés au cours de cette soirée. Ainsi, les distinctions appelées ‘Aiguille de la paix seront décernés au Président de la République SE Issoufou Mahamadou, au Premier Ministre, au Chef de file de l’opposition ainsi qu’à des leaders de la société civile pour leurs efforts qui ont permis de maintenir ce climat de paix indispensable au fonctionnement normal des institutions de notre pays.

Au cours de cette journée de la paix le 21 novembre prochain, il y’aura dans la matinée des conférences débat avec des messages de paix, la pose de la première pierre de l’Ecole Supérieur de la Mode et des Métiers d’Art. La soirée culturelle sera consacrée à la remise des distinctions aux leaders politiques qui ont permis de maintenir un climat de paix dans le pays.

«Le chemin vers la démocratie en Afrique est un long processus semé d’embuches et de désillusions mais sa marche en avant est constante et inexorable. Pour devenir le grand continent exemplaire et prospère auquel nous croyons, l’Afrique a besoin de toutes ses forces , de toutes ses volontés et de ses grands hommes qui ouvrent la voie et montrent la direction vers plus de paix, d’équité et d’alternance démocratique, c’est à cette condition que les économies de nos pays se révèleront et atteindront l’émergence et la réussite économique pour laquelle nous nous battrons», a déclaré M. Alphadi avant de se réjouir que le Niger va, pour la première fois de son histoire, connaitre une alternance démocratique qui verra un président démocratiquement élu succéder à un Président démocratiquement élu. «Cet acte politique fort qui résonne comme un symbole à travers notre pays et à l’étranger a été rendu possible grâce à SE Issoufou Mahamadou dont l’action en faveur de la démocratie est restée sans faille. En décidant de ne pas se représenter pour un 3ème mandat le Président Issoufou marque une fois de plus son attachement aux valeurs de la république et de la constitution et montre l’exemple bien au-delà des frontières», a estimé le principal organisateur de cet évènement  M. Alphadi.

C’est donc après ce constat amer du tableau sombre du continent africain qu’en sa qualité d’Ambassadeur et artiste pour la paix de l’UNESCO que Alphadi a initié cette soirée pour passer le message de la paix , de la compréhension et de l’amour du prochain. Il s’agit mais aussi de contribuer à ce que les prochaines élections puissent se tenir dans un climat apaisé tout en épargnant aux couches vulnérables les affres des querelles politiques après la pandémie de COVID 19 qui a déjà plombé les économies et accentué la pauvreté.

«Le Niger m’a tant donné, m’a tout donné ; il m’a donné la possibilité de vivre ma passion pour la couture et de trouver un engagement au-delà de ma personne pour la lutte pour la paix, avec la tenue de la première édition du festival International de la Mode Africaine (FIMA) à Tiguidit. Et Aujourd’hui, j’initie ‘’Aiguille de paix’’ pour qu’à l’instar de l’aiguille, unir les fils et les filles du Niger dans un monde complexe. En effet, l’aiguille coud et en même temps rassemble et nous rassemble, pour que femmes et hommes du Niger s’aiment et se donnent la main. Par son acte, le Président de la République donne le bon exemple, un Président qu’on doit honorer, qu’on doit célébrer» a soutenu M. Alphadi.

Présent à la conférence, M. Mai Manga Oumara, Grand chancelier des ordres nationaux, a tenu d’abord à saluer l’initiative qui selon lui est un grand rassemblement de tous ceux qui prônent la paix, la démocratie. Il a fait un bref rappel de la 1ère édition du FIMA en 1998 alors qu’il était Gouverneur. M. Mai Manga Oumara a appelé les jeunes à plus d’initiatives à l’exemple d’Alphadi qui ne ménage aucun effort pour faire du Niger un havre de paix à travers ces grandes rencontres culturelles.

Pour sa part, le représentant du cabinet du Premier ministre a transmis les encouragements de la Primature à Alphadi et a félicité les organisateurs dudit évènement. D’après lui, le cabinet est fortement engagé à accompagner l’initiative à travers la mobilisation des partenaires pour la réussite de la manifestation. «Nous sommes prêts pour soutenir toute action tendant à prôner la paix au Niger, la paix en Afrique et la paix dans le monde», a déclaré le représentant de la Primature.

Tour à tour, le représentant du ministre de la Renaissance Culturelle ; la présidente de la Fondation Tambara Mata ; le représentant du système des Nations Unies ont pris la parole pour féliciter les membres de la Fondation Alphadi héritage pour l’organisation de ce grand évènement culturel. Ils lui ont souhaité bonne chance avant d’exprimer leur volonté d’appuyer Alphadi dans ce noble combat. Auparavant l’assistance a eu droit à un film documentaire d’une quinzaine de minutes qui retrace le combat mené par Alphadi pour l’aboutissement de ce grand projet. Le film a mis en exergue son combat pour la paix, pour le Niger et pour l’Afrique.

Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)

03 novembre 2020

Source : http://www.lesahel.org/