Madarounfa /Maradi : Dans l’attente de la réception et de l’inauguration du Camping touristique

Madarounfa /Maradi : Dans l’attente de la réception et de l’inauguration du Camping touristique

Dans un cadre commode, avec une vue panoramique sur le lac: c’est le moins que l’on puisse dire du camping touristique qui change le visage de la ville de Madarounfa. Ce joyau a été construit dans le cadre du programme  de la fête tournante du 18 décembre «Maradi Kolliya 2016». En particulier, cette infrastructure permettra de promouvoir le tourisme religieux. En effet, le site favorise la visibilité du lac avec les tombeaux des 99 saints dont l’histoire remonterait à l’époque du Prophète (PSL). De par l’architecture des bungalows et l’environnement du site, le camping contribue aussi à la modernisation de la localité.

Le département de Madarounfa a eu donc ce privilège d’avoir son camping composé de 24 bungalows, de 2 mosquées, dont une pour femmes et l’autre pour hommes. La réalisation d’un tel projet, est à l’actif du Président de la République, Chef de l’État qui, dans sa vision de modernisation des villes du Niger, a voulu donner une valeur ajoutée au Lac de Madarounfa avec ses tombeaux des 99 saints. En plus du lac, le département de Madarounfa de par la beauté du paysage avec ses forêts, est une localité favorable au tourisme. Les rochers, le Goulbi et les éléphants de Gabi constituent un patrimoine culturel qui peut attirer des visiteurs. Ce qui permettra, certainement à la collectivité et même à l’État d’engranger des ressources dans le secteur du tourisme.

Aussi, des réunions ou autres rencontres peuvent être délocalisées du centre-ville de Maradi, situé à 35 km pour se tenir à Madarounfa. Par ce fait, le camping aura un apport économique pour la localité. En effet, des activités connexes au tourisme comme l’artisanat, le transport et le commerce peuvent se développer davantage. C’est d’ailleurs pour cette raison que la population de Madarounfa dans son ensemble, attend impatiemment la réception de cette infrastructure.

La réalisation de ce camping est un projet qui date de longtemps, mais n’a pu se matérialisé que par la volonté politique du Chef de l’État, SE. Issoufou Mahamadou. «C’est un vieux rêve depuis les indépendances, mais depuis la finition du chantier le camping n’est toujours pas réceptionné», déplore le préfet de Madarounfa, M. Harouna Maidabo. «Le ministre du Tourisme a effectué plusieurs visites sur le site lors desquelles les observations faites par rapport aux travaux ont été prises en compte mais la réception est toujours en attente», indique-t-il.

 Issoufou A. Oumar (Envoyé spécial)

10 novembre 2020

Source : http://www.lesahel.org/