Journée mondiale de la lutte contre de cancer : La première dame Dr Lalla Malika Issoufou procède à la pose de la première pierre de la « Maison de Vie » au CNLC

 

A l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre le cancer, la première dame, Dr. Lalla Malika Issoufou, présidente de la fondation Tattali Iyali, marraine de la cause au Niger, a procédé hier matin à la pose de la première pierre de la « Maison de Vie » au Centre national de la lutte contre le cancer (CNLC) de Niamey. C’était en présence du ministre de la santé publique par intérim, M. Ahmed Boto et les représentants des partenaires techniques et financiers, à savoir: la BID, l’ARCEP, l’UNFPA et l’OMS.

L’objectif de ce projet, qui permettra de mettre à la disposition du CNLC une cinquantaine de chambres dont certaines pour deux patients, avec des compartiments socio-sanitaires connexes, consistera à offrir aux hommes-femmes et enfants qui souffrent du cancer, particulièrement ceux qui viennent des contrées lointaines du pays, un cadre d’accueil digne afin qu’ils puissent y séjourner dans des meilleures conditions pendant leur prise en charge. Le lancement de ces travaux de « Maison de Vie » des patients souffrant de cancer est le fruit d’un plaidoyer humanitaire mené par la marraine de la lutte contre le cancer au Niger. Ainsi, l’Etat a, à travers le ministère de la santé publique, engagé le projet avec l’appui de la Banque islamique de développement (BID), de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP), le soutien de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et celui du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA). « Que ce soit pour la radiothérapie ou la chimiothérapie, le traitement est lourd. Et voilà, pendant le temps que prendra le traitement, le patient sera à l’aise dans ce cadre », se réjouit le Directeur général du CNLC, Dr. Malam Abari Moustapha. Dans ce mot de bienvenue à la cérémonie de pose de première pierre de la « Maison de Vie » du centre, le directeur a, en effet, exprimé toute sa gratitude aux bonnes fois qui ont soutenu la noble cause de la marraine de la lutte contre le cancer au Niger, la première dame, Dr. Lalla Malika Issoufou.

Cette contribution de la fondation Tattali Iyali vient, ainsi, renforcer les efforts du gouvernement nigérien dans la lutte contre le cancer, à travers le CNLC qui soulage les patients souffrant du cancer. Ce centre, faut-il le rappeler, assure depuis 2017 la chimiothérapie et bientôt démarrera la radiothérapie dont l’installation des équipements est déjà achevée. A l’en croire, le plateau technique de radiothérapie sera renforcé par l’acquisition imminente de l’accélérateur linéaire grâce à un financement de la Banque Islamique de Développement et un partenariat technique de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Pour la marraine de la lutte contre le cancer, la première dame Dr. Lalla Malika Issoufou, la « Maison de Vie » est un projet qui lui a tenu à cœur. Cependant, la présidente de la fondation Tattali Iyali en appelle davantage à une forte coalition, une alliance élargie et un partenariat solide entre le gouvernement, le secteur privé, la société civile et les communautés pour gagner le combat et sauver des vies.

A cette occasion, la fondation de la première dame Dr. Lalla Malika Issoufou a offert une centaine de kits alimentaires et des pagnes aux patients du Centre national de la lutte contre le cancer (CNLC) qui n’ont pas manqué de lui exprimer leur reconnaissance pour les actions multiples menées en leur faveur, depuis près de 10ans.

Par Ismaël Chékaré(onep)

05 février 2021
Source : http://www.lesahel.org/