Atelier de renforcement de capacité des jeunes en technique de plaidoyer et du leadership : Préparer les jeunes à jouer pleinement leur rôle

Le Haut Commissariat à la modernisation de l’Etat (HCME) a organisé, hier matin à Niamey, un atelier de renforcement de capacité des jeunes de la région de Niamey  en technique de plaidoyer et leadership, notamment l’organisation administrative de la République du Niger, les droits et devoirs des citoyens et sur la sécurité. C’est la directrice générale par intérim du ministère de la jeunesse et des sports, Mme Sékou Dijé Ouagani, qui a présidé l’ouverture des travaux de l’atelier en présence du Directeur général de la formation et de renforcement de capacité du HCME et  des  représentants des organisations des jeunes. 

Cet atelier qui durera trois (3)  jours a pour objectif principal  de raffermir l’esprit citoyen des jeunes et les sensibiliser afin d’être des vrais ambassadeurs de la paix et de la quiétude sociale. A l’ouverture des travaux, la directrice générale par intérim du ministère de la jeunesse et des sports a  indiqué que la jeunesse est un potentiel humain incontournable et important pour le développement et l’avenir de notre pays. Mais aujourd’hui,  il se trouve que la capacité technique de ces jeunes pour saisir ou identifier les opportunités sont faibles. « C’est pourquoi,  dans le souci de leur permettre de jouer pleinement leur rôle et de bien les préparer à l’affronter, que  le  Haut Commissariat à la modernisation de l’Etat (HCME) organise cet atelier de renforcement de capacité des jeunes », a-t-elle expliqué.

Par la suite, Mme Sékou Dijé Ouagani a ajouté que les échanges au cours des  travaux de cet atelier  permettront aussi d’améliorer l’engagement individuel et collectif des jeunes à se comporter comme des dignes ambassadeurs de la nation nigérienne. « Les  résultats  attendus à cet atelier sont que la capacité des jeunes est renforcée sur les techniques de plaidoyer et leadership ; la capacité des jeunes est renforcée sur l’organisation administrative et les droits et devoirs des citoyens ; la capacité  des jeunes est renforcée sur la sécurité et enfin les enjeux et défis relatifs à la sécurité sont décryptés », a-t-elle relevé.

La directrice générale par intérim du ministère de la jeunesse et du sport a aussi exprimé sa gratitude à  la  Coopération Suisse pour son appui dans le cadre de la réalisation des actions diverses du développement de la nation. Tout en  remerciant le Haut Commissariat à la Modernisation de l’Etat pour cette initiative qui va dans le sens du Programme de la Renaissance acte  3 du Président de la République, SE. Mohamed Bazoum, qui a fait une place de choix à la jeunesse. 

Pour sa part, le Directeur de la formation et de renforcement de capacité du HCME, M. Samaila Idi Dan  Bouzou a salué  l’engagement et la détermination des jeunes présents à cette formation. « C’est la première fois que le Haut Commissariat à la Modernisation de l’Etat entreprend ces genres d’actions  à l’endroit de la jeunesse dans le cadre du renforcement de leur capacité dans différentes  thématiques dont le plaidoyer, le leadership, la connaissance de  l’organisation administrative et politique de la République du Niger,  et enfin sur  les droits et les devoirs des citoyens », a-t-il indiqué.

Par Yacine Hassane(onep)

06 août  2021
Source : http://www.lesahel.org/