Chefferie traditionnelle : Me Ali Boureima Hama devient le 21ème Chef du Canton de Dargol

Le 31 juillet 2021 a eu lieu l’élection du chef de canton de Dargol, pour combler le vide créé suite à la disparition de son chef, Amirou Boureima Hama Gueydou, rappelé à Dieu le 16 décembre 2020. C’était en présence du Gouverneur de la région de Tillabéri, les préfets, les élus locaux, les FDS, les ressortissants du Canton et plusieurs autres invités. Quatorze (14) candidats étaient en lice et le collège électoral composé de 117 chefs de village sur les 124 que compte le Canton. Certains chefs de villages étant décédés, leurs villages n’ont pas de voix délibérative.

A l’issue du vote qui s’est déroulé dans le calme et la sérénité, mais également dans l’angoisse tout à fait normale en pareilles circonstances pour les candidats et leurs proches, Me Ali Boureima Hama arrive largement en tête avec 76 voix. Une victoire écrasante, dirat- on. Il est suivi par le jeune Souleymane Djibo Boubacar avec 38 voix. Trois autres candidats ont eu chacun une (1) voix. C’est donc sans grande surprise qu’Ali Boureima Hama, avocat à la Cour, succède à son père, devenant ainsi le 21ème Chef de Dargol. Tous les quatorze (14) candidats sont descendants de deux frères. Inutile de préciser qu’ils sont donc tous de la même famille. Ces deux frères sont eux-mêmes arrière-petits- fils de l’empereur et Calife du Soudan, Askia Mohamed. Il s’agit de Tafarma et Douassou Amaru, respectivement 1er et 2ème Chefs de Dargol. Tafarma et Douassou sont fils d’Amaru, Amaru Soumaila, Soumaila Morbani, Morbani Daouda, Daouda Mamar (Askia Mohamed). La principauté de Dargol fut fondée vers 1645 par ces deux frères, à la suite de la dislocation de l’Empire Sonrai, suivie de décennies de résistance contre l’envahisseur.

De 1645 à aujourd’hui, Dargol a connu vingt (20) chefs. Amirou Ali Boureima Hama en est le 21ème. De la lignée Gueydou Wankoye, il serre ainsi la main de l’histoire en devenant l’Askia de Dargol. Un canton d’environ 250 000 habitants, répartis entre deux communes rurales : la Commune de Dargol et la Commune de Gothèye. La population est composée essentiellement, outre les Sonrais, de Peuls et de Touaregs, les compagnons de toujours ; et de Gourmance. Avocat à la Cour, Me Ali Boureima est né le 10 juin 1965 à Dogondoutchi. Le nouveau chef de Canton de Dargol est très courtois et quelque peu réservé. Mais,il n’en assumera pas moins les lourdes charges de Chef d’un des plus grands cantons du Niger qui pèsent désormais sur ses épaules.

Ali Boureima a également fait l’armée sous la 4ème République, avec le grade d’Aspirant. A ce titre, il était Chef de division des affaires juridiques, puis nommé Conseiller technique du ministre de la défense.

C’est cet Avocat et Officier de réserve que les chefs de villages ont placé à la tête du Canton de Dargol ce 31 juillet 2021. Il entend mettre toutes ces qualités et son expérience au service de sa mission qu’il compte réussir avec l’appui de tous. Ali Boureima est mari de trois épouses et père de 11 enfants.

Amirou, irkoy ma ni zabana boriendi, pour le bonheur de toute la population de Dargol.

Seidou Yacouba