1ère  édition du dépistage du cancer de sein et du cancer de col de l’utérus : Femmes dépistez-vous, le cancer continue de tuer !

Chaque année, le mois d’octobre est consacré à la campagne de sensibilisation au dépistage du cancer. Une femme sur huit (8) court le risque de développer la maladie. Pourtant s’il est détecté tôt,  le cancer peut être guéri  dans 90% des cas ; il faut en parler, informer, sensibiliser pour le prévenir. C’est pourquoi l'Association des Professionnelles Africaines de la Communication (APAC-Niger) en partenariat avec l'ONG Cancer Action organise la première édition de dépistage du cancer du sein et du col de l’utérus pour les femmes des Médias. 

Le lancement des activités a eu lieu le samedi 16 octobre au Centre de la Santé de la Reproduction sis au quartier Poudrière. Au cours d'une cérémonie de lancement ponctuée par des interventions aussi importantes les unes que les autres. Avec en ligne de mire des messages forts sur la maladie, et un accent particulier sur la prévention. Les femmes des medias ont bien répondu à l’appel pour cette noble cause, celle de lutter contre la propagation de la maladie. Elles étaient bien là, pour se faire dépister et dire non au cancer de sein ;  et aussi pour se préserver, préserver la santé des femmes, des filles  en les sensibilisant  sur le cancer de sein et du col de l’utérus.

Pour  marquer leur engagement à lutter contre cette terrible maladie et aussi pour mener à bien la campagne, il y' a eu la remise par APAC-Niger et ses partenaires de 200 kits de dépistage de cancer du col de l'utérus. Ces kits sont acquis sur fonds propres.

En lançant les activités de la première édition  du dépistage des lésions précancéreuses du col de l’utérus et du sein ,  la Directrice  générale du Centre National de la Santé de la Reproduction Dr Saadatou Ibrahim, a présenté ses remerciements à APAC Niger et l’ONG Cancer action  qui n’ont ménagé aucun effort  pour appuyer le centre  pour la réalisation  de cette activité  dont elle souhaite la pérennisation  et une extension  surtout au niveau  des femmes membres de l’association qui se  trouvent dans les régions afin qu’elles puissent  aussi en bénéficier. Selon elle, le cancer du sein est une maladie non transmissible, non infectieuse et qui peut être évitée grâce à une pratique importante simple et régulière qui est l'autopalpation des seins. Mais malheureusement 90% des cas de cancer sont diagnostiqués aux stades avancés avec 63, 37% des cas de décès. Elle a ajouté que les cancers invasifs du col de l’utérus quant à eux sont précédés par une longue période de la maladie à l’état précancéreux. « Le combat contre  le cancer doit être actif et doit nécessairement  passer  d’abord par la sensibilisation  sans relâche  de la population  puis le dépistage qui est une attitude  active  et très simple  de recherche  de lésions précancéreuses».  Elle a saisi  l’opportunité  pour inviter  toutes ses sœurs  quel que soit leur âge, à se mobiliser massivement  et sans hésiter  pour se faire dépister  au Centre National de Santé de la Reproduction ;  le dépistage est simple , indolore , gratuit  et les résultats  sont  disponibles immédiatement. La Présidente de APAC-Niger Mme Amina Niandou a souligné l’importance de la journée avec pour objectif essentiel de sensibiliser les femmes en général sur l’importance du dépistage du Cancer et d'informer sur les dangers du cancer de sein et du col de l'utérus. Au Niger, le cancer de sein (27,36%) représente le cancer féminin le plus fréquent suivi du cancer du col de l'utérus (13,41%). C’est pourquoi, a-t-elle dit, depuis 28 ans, du 1er au 31 Octobre, associations, chercheurs et scientifiques des quatre coins du monde se rassemblent dans un but commun qui est celui d’informer sur l’importance du dépistage précoce  du cancer du sein à travers  un symbole fort : le ruban rose.  La Coordinatrice de l'ONG Cancer Action Mme Nadia Zouladeini a, de son côté brièvement rappelé le but assigné à cette rencontre avant de présenter l’organisation qu’elle dirige. Ce mois d’octobre est pour nous associations et organisations, un mois marqué par des activités aussi intenses que diverses, notamment des séances d’informations et de sensibilisation sur le cancer, et des dépistages gratuits sur cette dangereuse maladie. « Nous invitons  les uns et les autres à porter ce ruban rose pour montrer notre engagement en faveur de la lutte contre le cancer » a dit Nadia Zouladeini. Tout le long de la journée du samedi, des femmes  principalement celles issues des médias publics et privés, sont venues des quatre coins de Niamey pour se faire dépister. Et la campagne concernera tout le mois d’octobre.

Aïssa Abdoulaye Alfary

19 octobre 2021
Source : http://www.lesahel.org/