Séminaire parlementaire sur le WAQF : La Haute Autorité au Waqf (HAWaqf) poursuit sa campagne de sensibilisation sur le concept du Waqf au Niger

La Haute Autorité au Waqf (HAWaqf) poursuit sa campagne de sensibilisation sur le concept du Waqf au Niger.C’est ainsi que le mardi 19 octobre 2021, elle a organisé, à Niamey, un séminaire sur le Waqf à l’endroit des députés membres de la Commission des affaires sociales et culturelles et ceux de la Commission des affaires économiques et du plan.

Placé sous le thème « le Waqf, instrument de la finance sociale islamique au service du développement économique et social du Niger » et tenu sous le haut patronage de la 2ème Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale, Mme Hadiza Seyni, ce séminaire parlementaire a pour objectif de renforcer la compréhension des députés nationaux sur le concept du Waqf et de créer un cadre d’échange permettant d’améliorer l’environnement du Waqf au Niger.

Etaient présent à cette assise, le Gouverneur de la région de Niamey M. Oudou Ambouka, la 2ème Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale Mme Hadiza Seyni, le Président du Conseil d’Orientation et de Contrôle de la HAWaqf M. Hamid Algabid, la Directrice Générale de la HAWaqf Mme Khadidja Diallo, les députés nationaux, entre autres.

Dans son allocution, la 2ème Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale Mme Hadiza Seyni à rappeler les efforts fournit par la Haute Autorité du Waqf dans la vulgarisation de cet instrument de la finance islamique auprès des couches socio-professionnelles. Aussi, rassure-t-elle que «  les représentants du peuple mettront un point d’honneur pour consolider les progrès réalisés en matières de Waqf au Niger ».

Les travaux de ce séminaire ont débuté avec une série d’exposés en rapport avec le Waqf dont entre autre une ‘’introduction sur le concept Waqf’’ et une ‘’présentation du cadre juridique et institutionnel du Waqf au Niger’’. Autre moment fort de cette assise, des séances de questions-réponses entre les parlementaires et les initiateurs de ce séminaire sur les différentes thématiques abordées.

Le séminaire des parlementaires sur le Waqf s’est clôturé sur une note de satisfaction à travers une photo de famille.

Pour rappel, le Waqf se présente comme un instrument de la finance sociale islamique qui permet d’organiser la solidarité et de mobiliser les  ressources publiques et privées afin de lutter contre les inégalités sociales et intervenir dans les secteurs sociaux de base tel que l’éducation, la santé ou encore l’Agriculture.