1ère Conférence africaine sur la lutte antitabac et le développement : "Une Afrique sans tabac : un appel urgent à l'action commune", thème retenu  

 

La première conférence africaine sur la lutte antitabac et le développement a débuté ce mardi 26 octobre 2021. Durant 3 jours, cette conférence explorera l'interférence de l'industrie du tabac dans les politiques et programmes visant à lutter contre le tabagisme et à améliorer la santé et le statut économique des populations en Afrique.

Placé sous le thème : "Une Afrique sans tabac : Un appel urgent à l'action commune", cette conférence vise à soutenir les initiatives nationales et régionales de lutte antitabac et à contribuer à la diminution de la prévalence du tabagisme et de l'exposition à la fumée de tabac afin de réduire la charge de morbidité et de mortalité due au tabac.

 Selon le communiqué de presse préparé pour la circonstance, l'industrie du tabac déploie plusieurs tactiques créatives et évolutives pour influencer les politiques et la législation en matière de lutte antitabac.

Ainsi cette conférence intervient à un moment où l'Afrique est accablée par une épidémie de tabagisme qui mine la santé publique en Afrique et dans le monde entier et freine le développement socio-économique du continent. 

Pr. William Bazeyo, président de la conférence et directeur de l'ACCT a précisé que des statistiques alarmantes indiquent clairement que les acteurs engagés dans la lutte contre le tabagisme ne sont pas en train de gagner la guerre contre les maladies évitables dues au tabagisme en Afrique. ''Derrière chaque maladie et chaque décès évitables causés par le tabac se cachent des familles dont le soutien de famille a disparu. Le coût combiné pour les budgets nationaux de santé est multiple. L'heure est venue pour les chercheurs, les décideurs, les partenaires du développement et les communautés d'Afrique de s'unir dans une action commune de lutte antitabac", a-t-il déclaré.

Cette rencontre virtuelle qui constitue un cadre par excellence pour lutter efficacement contre le tabagisme insufflera une nouvelle énergie au mouvement antitabac sur le continent et dans le monde entier.

Notons que cette conférence à la quelle prennent part toutes les sections du REMAPSEN est soutenue par des partenaires régionaux, notamment l'OMS AFRO, la Campagne pour des enfants sans tabac, l'Alliance pour la lutte antitabac en Afrique, l'Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires, l'Unité de recherche sur l'économie des produits soumis à accises de l'Université du Cap, le Centre africain de surveillance de l'industrie du tabac et de recherche sur les politiques de l'Université des sciences de la santé Sefako Makgatho et le Réseau pour la justice fiscale en Afrique.

Abdoul Aziz Ibrahim

27 octobre 2021
Source : http://www.lesahel.org/