Affaire du parc-auto vidé par un ministre-dalton : Daouda Mamadou Marthe emporte le parc auto de l’actuel ministère de l’Éducation nationale

Ministre de l’Enseignement primaire, de l’Alphabétisation, de la promotion des Langues nationales et de l’Éducation civique, devenu aujourd’hui ministère de l’Éducation nationale, Daouda Mamadou Marthe a fait main basse sur le parc automobile dudit ministère avant de s’en aller. Une quinzaine de véhicules qu’il s’est partagés, avec quelques collaborateurs proches. Pour arriver à ses fins, probablement réfléchies, planifiées et exécutées sans état d’âme ni le moindre souci d’être, un jour, interpellé par la justice ? l’assurance d’une impunité garantie ? l’ancien ministre Marthe a entrepris d’abord de commander de nouveaux véhicules 4X4 pour le compte du ministère. 11 au total qui sont toujours, pour des raisons inconnues du Courrier, parquées à Soniloga (Société nigérienne de logistique automobile). Seul un véhicule V8 destiné aux déplacements du ministre y est sorti et mis en consommation. C’est ce véhicule qu’utilise l’actuel ministre de l’Éducation, Rabiou Ousmane. Selon nos sources, multiples et concordantes, c’est Daouda Mamadou Marthe qui s’est attribué la plupart de ces véhicules, non sans avoir récompensé quelques privilégiés en leur permettant d’acquérir, au moins, un. Aujourd’hui, le parc-auto dégarni du ministère de l’Éducation nationale laisse une dizaine de chauffeurs au chômage technique, sans véhicules à conduire. Un cas de flagrant délit inédit qui est pourtant passé comme lettre à la poste. Pour le moment, on ignore si Daouda Mamadou Marthe a vendu, à son tour, ces véhicules, s’il les a mis à la disposition des structures régionales de son parti ou s’il en a fait des tacots de transport.

Sur la quinzaine de véhicules emportés par l’ancien ministre de l’Enseignement primaire, il y a :

  • Quatre du projet 1 FAD, dont trois véhicules station wagon et un pick-up, immatriculés 32 10, 32 11, 32 12 et 32 14. Six du projet PADEN, dont trois véhicules station wagon, immatriculés 17 13, 17 14, 17 15, 17 16, 1717 et 17 19.

  • Un véhicule V8 du Cabinet du ministre immatriculé 8A 36 36.

  • Un véhicule immatriculé ARN8 95 85 de la Direction des études et de la planification (DEP). Ce véhicule, selon nos sources, se trouvait à Dosso dans le cadre d’une mission que Daouda Mamadou Marthe a fait écourter parce qu’il venait d’acquérir ledit véhicule…au bout d’une opération plus-que douteuse.

  • Deux véhicules du PRODEFA, dont un véhicule station wagon et un pick-up.

  • Un bus, presque neuf, de l’IFEANF (Institut de formation en alphabétisation et éducation non formelle).

Laboukoye