Hommage posthume au Général de Brigade Goukoye Abdoul Karim : Le Niger a perdu une grande figure militaire et un de ses dignes fils

La nouvelle est tombée comme un couperet. Le lundi 08 novembre 2021, dans l’après-midi, c’est avec une consternation doublée d’une profonde tristesse que le personnel de l’Ambassade du Niger à Bruxelles, a accueilli l’annonce du décès du collègue et frère, le Général de Brigade Goukoye Abdoul Karim, des suites d’un brusque malaise, à son domicile, à l’âge de 57 ans.

Figure reconnue de l’armée nigérienne, le Général Goukoye fut successivement ancien porte-parole des Forces armées nigériennes (FAN), ancien porte-parole du Conseil suprême pour la Restauration de la Démocratie(CSRD), puis président de la Haute Autorité à la Sécurité Alimentaire(HASA) avant d’être nommé attaché de défense à l’Ambassade du Niger auprès du Royaume de Belgique en 2012.

Humble, sociable et disponible, avec une ouverture d’esprit exceptionnelle, Feu général Goukoye Abdoukarim, jouissait d’une grande estime de la part de ses collègues diplomates, de ses collègues militaires des autres représentations diplomatiques de la capitale européenne ainsi que de la diaspora nigérienne vivant en Belgique.

Titulaire d’un Master en Etudes stratégiques de Défense de l’Institut des Hautes Etudes en Défense à Rome en Italie, tu as travaillé avec dévouement et abnégation durant toutes ces années à ton poste d’attaché de défense, Général Goukoye.

L’ambassadeur du Niger auprès du Royaume de Belgique, S.E.M IDE Alhassane te rend hommage, à son nom propre, au nom du personnel de l’institution et des ressortissants nigériens vivant en Belgique, aux Pays Bas et au Luxembourg.

 

Ta famille a perdu un pilier,

Le personnel de l’ambassade a perdu un frère, un collègue,

L’Armée a une fois de plus, perdu un des siens,

Le Niger a perdu un de ses dignes fils

Nous avons tous une pensée pour toi, grand frère !

Reposes en paix, général Goukoye !

Puisse Allah le Tout Puissant t’accorder Sa Sainte miséricorde !

Tu laisses derrière toi un grand vide.

 

 

Par Saadi SANDA/ Attachée de Presse

12 novembre 2021 
Source : http://ambaniger-bruxelles.be/