Niamey : Lancement des travaux d’aménagement des feux optiques équipés des caméras de surveillance

eImage d'illustrationLe président de la délégation spéciale de la ville de Niamey a procédé au lancement des travaux d’aménagement des feux optiques modernes, équipés des caméras de surveillance. Cette première phase concerne 23 carrefours et durera un mois. Le programme est soutenu par la Banque Mondiale et le PGRC à hauteur d’environ 300 millions de FCFA.

C’est un appui considérable qui répondra, certainement, aux préoccupations quotidiennes des populations. En effet, certains carrefours sont connus pour les embouteillages et les difficultés de circulations qu’ils posent aux usagers de la route. C’est le cas du rond point ENA. «Tous ces genres d’endroits ont été recensés avec la collaboration de la police. Nous avons, ainsi, fait le choix de démarrer par les lieux prioritaires comme le Rond-point ENA. L’entreprise en charge de l’exécution des travaux nous a donné parole non seulement de faire un travail de qualité mais aussi de respecter le délai », a expliqué le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey, M. Mouctar Mamoudou

Pour relever le défi de la modernisation et de la mobilité urbaine, dans le cadre du programme Niamey Nyala si cher au président de la République, SE Issoufou Mahamadou, le président de la Délégation spéciale de Niamey a réaffirmé l’engagement de la Délégation spéciale à poursuivre ces efforts sur ses fonds propres, pour les prochains travaux d’aménagement des carrefours. «Ces sont des feux optiques modernes autonomes, qui seront alimentés par des kits d’énergie solaire. Ils ont des caméras intégrées pour renforcer la surveillance. Et des mesures seront prises pour prévenir les actes de vandalisme, afin de limiter les facteurs des accidents que nous enregistrons régulièrement», précise Mouctar Mamoudou. De fait, le président de la Délégation spéciale de la ville de Niamey invite la population à s’approprier jalousement toutes les réalisations d’infrastructures, en particulier aux usagers de la route d’être sereinement prudents et soucieux du bien publique dont on a la responsabilité individuelle et collective de préserver.

Mahamane Chékaré Ismaël

08 octobre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

 

Imprimer E-mail

Société