Dosso : Les animateurs des radios communautaires des régions de Dosso, Tahoua et Tillabéry en formation sur le dividende démographique

Le ministère de la Population a organisé les 8 et 9 octobre dernier à Dosso, un atelier de formation des animateurs des radios communautaires des régions de Dosso, de Tillabéry et de Tahoua sur le dividende démographique. Il s’agit au cours de cette formation de renforcer les capacités des animateurs des radios communautaires sur les enjeux liés à la capture du dividende démographique au Niger. La cérémonie d’ouverture a été présidée par la ministre de la Population, Dr Amadou Aïssata Issa Maïga, en présence du gouverneur de la région de Dosso, du coordonnateur du projet SWEDD et de plusieurs cadres centraux et régionaux du ministère de la population.

Dans le discours qu’elle a prononcé à l’ouverture des travaux, la ministre de la Population a indiqué que le Niger se caractérise par une croissance démographique très rapide. En effet, a-t-elle précisé, en 2001, le recensement général de la population et de l’habitat a donné un effectif de 11 millions d’habitants ; en 2012, on a recensé 17.138.707 habitants. En 2017, cette population a été estimée à plus de 21 millions d’habitants avec une frange importante de jeunes (50,3% ont moins de 15 ans). Le taux d’accroissement annuel est de 3,9% et l’indice synthétique de fécondité est de 7,3 enfants par femme en âge de procréer (EDSN2015).

Avec un tel rythme de croissance démographique, a souligné la ministre de la population, le Niger fait face à des défis énormes pour l’amélioration des conditions de vie de la population tant sur le plan sanitaire, éducatif que celui de l’emploi des jeunes. Ainsi, a-t-elle précisé, la capture du dividende démographique est un choix stratégique fondé sur le changement de comportement face à une population fortement pro-nataliste.

A l’adresse des hommes de médias, Dr Amadou Aïssata Issa Maïga leur a signifié qu’ils sont des acteurs incontournables dans le changement social et de comportement des populations et la réussite des programmes et politiques de développement social. Le ministère de la population, a-t-elle indiqué, a élaboré des supports de communication qui ont été validés et finalisés et seront mis à la disposition des participants pour diffusion. C’est pourquoi Dr Amadou Aïssata Issa Maïga a invité les animateurs des radios communautaires à suivre avec assiduité, engagement et attention les exposés qui leur seront présentés afin d’acquérir les rudiments nécessaires leur permettant de mieux transmettre les messages d’information et de conscientisation des populations.

Le plan de diffusion des différents spots, sketchs et débats qui seront élaborés contribuera, a indiqué la ministre de la Population, à la prise de conscience et au changement de comportement en vue de favoriser la capture du dividende démographique. Dr Amadou Aïssata Issa Maïga a au nom des autorités de la 7ème république remercié et félicité la Banque Mondiale à travers le Projet SWEDD et le Fonds des Nations-Unies pour la Population pour leurs appuis techniques et financiers.

Auparavant, dans son discours de bienvenue, le gouverneur de la région de Dosso M. Moussa Ousmane, s’est réjoui du choix porté sur la cité des Djermakoyes pour abriter une telle rencontre. Le gouverneur de Dosso a rappelé que le Niger s’est engagé aux côtés d’autres pays du Sahel pour faire de la maîtrise de la croissance démographique une réalité eu égard aux impacts sans précédents qu’une forte croissance démographique engendre sur l’ensemble des secteurs de développement.

Des exposés se rapportant à la stratégie nationale de communication pour un changement social et de comportement pour la promotion de la transition démographique au Niger ainsi que les différentes composantes du projet SWEDD ont été présentés aux participants. La fin des travaux a été sanctionnée par l’élaboration d’un plan de diffusion des spots, des sketches et débats sur les thématiques du projet SWEDD à travers les radios communautaires.

Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso

15 octobre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société