Célébration du 9ème anniversaire du Rassemblement des Jeunes pour la Renaissance du Niger (RJRN) : L’association appelle la jeunesse à soutenir les Forces de Défense et de Sécurité

Célébration du 9ème anniversaire du Rassemblement des Jeunes pour la Renaissance du Niger (RJRN) : L’association appelle la jeunesse à soutenir les Forces de Défense et de SécuritéLe Bureau Exécutif National du Rassemblement des Jeunes pour la Renaissance du Niger (BEN-RJRN) a célébré le dimanche 19 janvier 2020 son 9ème anniversaire sous le thème : Rôle de la jeunesse pour la consolidation de la paix, la prévention et la gestion non violente des conflits au Niger. A cette occasion, l’association a rendu publique une déclaration à son siège à Niamey. Dans cette dernière lue par M. Anda Garba Moussa, président du BEN-RJRN, les jeunes pour la renaissance du Niger appellent la jeunesse à collaborer avec les Forces de Défense et de Sécurité (FDS), afin de leur faciliter la mission de sécurisation du peuple, de leurs biens et des frontières. La déclaration s’est déroulée en présence de plusieurs invités.

Le président du BEN-RJRN, a relevé que l'année 2019 qui vient de s'achever a été marquée par beaucoup d'événements malheureux relativement à la sécurité avec beaucoup d'attaques meurtrières. «Ainsi nous souhaitons que les forces de défense et de sécurité aient le dessus sur les terroristes pour que le Sahel en général et le Niger en particulier retrouvent la stabilité, la paix, la quiétude sociale et que cette nouvelle année soit celle des progrès, que les réformes engagées par le Président de la République et le gouvernement pour l'épanouissement du peuple Nigérien soient poursuivies», a-t-il dit.

Le RJRN a souligné que les échéances électorales pointent à l'horizon, sur la base du calendrier électoral défini par la CENI. C’est pourquoi, l’association demande aux Nigériens de se faire enrôler pour qu’ils puissent jouir de leur droit et de leur devoir, celui de voter et de se faire élire. L’association réaffirme sa disponibilité et son plein engagement à travailler aux côtés du gouvernement et des institutions de la République, à la recherche des solutions consensuelles aux défis multiples auxquels notre pays est confronté. «notre organisation a toujours œuvré depuis sa création au rayonnement de la démocratie, de l'Etat de droit, de la bonne gouvernance et du développement socio-économique de notre pays à travers la participation aux grands débats sur la situation sociopolitique, économique et sécuritaire nationale et internationale, des réflexions conséquentes sur les défis planétaires et l'exécution des programmes et projets publics pour la satisfaction de l'intérêt général», a déclaré M. Anda Garba Moussa.

Les jeunes pour la Renaissance du Niger ont salué la diplomatie agissante du Président de la République, le pragmatisme du gouvernement quant à la résolution des préoccupations du peuple. Ils ont également apporté leur soutien indéfectible au Président de la République et lui demandent de redoubler d'effort pour garantir la paix et la sécurité au Sahel. Le Rassemblement a lancé un appel pressant à toute la jeunesse nigérienne et au-delà celle de la sous-région pour accompagner et soutenir les dirigeants en général et le Président de la République du Niger en particulier dans ce processus d'instauration de la paix au Sahel et dans cette lutte légitime contre les terroristes.

Le BEN RJRN appelle la jeunesse à collaborer avec les Forces de Défense et de Sécurité (FDS), afin de faciliter leurs missions de sécurisation des frontières. Il invite par ailleurs les populations à dénoncer tout individu suspect ou tout comportement de nature à perturber la sécurité et l'ordre et public. En outre, estime le RJRN, une impérieuse nécessité s'impose au Gouvernement d'impliquer la société civile et toutes les couches sociales dans la lutte contre le terrorisme, pour faire face à ce fléau qui sape le développement des pays. Le RJRN invite enfin le gouvernement à redoubler d'efforts pour assurer davantage la protection de la jeunesse par l'augmentation de la création d'emplois et l'intensification de la formation professionnelle notamment.

Seini Seydou Zakaria

29 janvier 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

 #findesviolencesfaitesauxfemmes#findesviolencesfaitesauxfemmes

 

Société