Début des opérations de relogement de la population du quartier de la Corniche Yantala ou Kombo : Plus d’un millier de ménages sera recasé sur deux sites dans le 5ème Arrondissement

Une issue favorable est trouvée entre les autorités en charge de la Ville de Niamey et la population de la Corniche Yantala au sujet du recasement de ces derniers. Plus d’un millier de ménages sera désormais relogé au niveau de deux sites identifiés : Kourtéré Samboro (Route Torodi) et Saguia (Route Say) dans le 5ème arrondissement. Ces actes de bonne intention se sont traduits samedi 1er févier par une visite du terrain par les deux parties au cours de laquelle le président de la Délégation Spéciale de de la Ville Niamey, a remis un premier lot de 70 actes de cession au délégué de la population bénéficiaire.

Ils étaient nombreux à faire ce déplacement dans un bus affecté à cet effet pour aller constater de visu le nouveau site de Kourtéré. Situé à quelques mètres du poste de la police. Un site de 70 ha situé en hauteur, c'est-à-dire sur un plateau. Hommes, femmes et enfants jeunes et moins jeunes ont favorablement effectué ce déplacement. Sur place, les deux délégations (Ville de Niamey-bénéficiaires) ont constaté que les travaux de viabilisation de la zone se poursuivent activement. A la vue du site, beaucoup de ces bénéficiaires n’ont pas pu cacher leur joie et satisfaction. Enfin, ils retrouvent un endroit où ils peuvent s’installer définitivement et où la menace de la montée des eaux, les inondations, les moustiques et les maladies liées à ces derniers ne sont qu’un triste souvenir. L’objectif visé à travers cette action est de mettre ces populations dans des conditions acceptables d’hébergement afin de faciliter la poursuite des travaux d’aménagement les berges du fleuve

Au cours de cette visite, le président de la Délégation spéciale a remis les 1ers actes de cession de parcelles au représentant des bénéficiaires. M. Mouctar Mamoudou a assuré que la Ville de Niamey est en train d’avancer dans cette opération de recasement en concertation constante avec la population. «La population a compris que la Ville de Niamey n’a d’autre intérêt que d’améliorer leurs conditions de vie. Ce projet d’aménagement de la Corniche Yantala et le recasement de la population sur un site propice s’inscrit dans cette dynamique», a-t-il déclaré avant d’assurer qu’aucune personne ne manquera de terrain. «Nous avons assez de terrain et ce site est bien positionné. Il n’est pas loin du fleuve. La population est à l’abri des aléas d’inondation, d’habitat précaire. C’est un terrain stable en milieu urbain avec tous les services à leur disposition», a-t-il expliqué.

«Nous avons abouti à des résultats au-delà de nos attentes (…), nous resterons confiants», M. Ousmane Mamadou délégué des bénéficiaires

M. Mouctar Mamoudou a précisé que le nouveau site est un endroit urbanisé avec certaines commodités notamment les voix d’accès, l’eau, l’école, le service de santé. «Tout est déjà en place. C’est déjà un lieu habité», a-t-il assuré ajoutant que les autorités de la Ville ont fait l’effort nécessaire pour concilier les exigences que les relogés ont posé par rapport à leur vie sur la Corniche et la qualité de vie à laquelle cette population aspire. Il a félicité toutes les parties prenantes pour le concours apporté à la réussite de ce projet et a rassuré la population de la disponibilité de la Ville de Niamey à poursuivre les actions en faveur de l’amélioration de leurs conditions de vie. Cependant M. Mouctar Mamoudou a dit comprendre le sentiment qui anime ces relogés. «Le fait de déplacer quelqu’un est toujours difficile car cela le perturbe. C’est pour cela que nous avons fait tout le nécessaire pour que cette population soit moins déstabilisée dans ce processus de relogement», a-t-il rappelé.

De son coté, le délégué de la population, M. Ousmane Mamadou a dit que les actes de cession que le Président de la Délégation Spéciale vient de lui remettre est le fruit de la réussite des négociations et de la positivité d’esprit qui ont caractérisé ces échanges ayant débuté en 2018. C’est pourquoi, il a félicité toutes les parties prenantes pour leur disponibilité et le sens d’écoute de la population. «Nous avons abouti à des résultats au-delà de nos attentes. Aucun d’entre nous ne peut affirmer qu’il n’a pas eu plus que ce qu’il a investi. Nous resterons confiants», a-t-il affirmé.

Mamane Abdoulaye(onep))

03 février 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer