Tillabéri : Mise en place de l’antenne région de l’Association des femmes du secteur des industries extractives du Niger

Le gouverneur de la région de Tillabéri, M. Ibrahim Tidjani Katiela, a présidé, le jeudi 14 février dernier, l’ouverture de l’atelier de mise en place de l’antenne régionale de l’association des femmes du secteur des industries extractives du Niger. Cet atelier a regroupé, outre les autorités, les responsables des forces de défense et de sécurité, des acteurs issus des organisations de la société civile du secteur des industries extractives ainsi que les membres du bureau exécutif national de l’Association des femmes du secteur des industries extractives du Niger (AFSIEN).

L’ouverture de cet atelier a été marquée par plusieurs interventions, notamment celle de la présidente de L’association des femmes du secteur des industries extractives du Niger Mme Forera Sotty Maïga. Elle a, de prime abord, rappelé l’objectif de leur association, qui dit-elle, vise l’organisation, la structuration et l’encadrement des femmes vivant sur et autour des sites miniers et pétroliers du Niger. Cette initiative intitulée «Engagement citoyen des femmes riveraines des sites miniers et pétroliers du Niger» a pour but d’identifier les femmes, de les mettre en réseau afin de mettre dans chaque région une antenne de l’association avec pour but d’améliorer les conditions de vie et de travail des femmes concernées mais aussi d’être des relais au niveau régional. Ce projet a-t-elle ajouté est en adéquation avec les objectifs et axes prioritaires de L’AFSIEN dont le principal but est de faire la promotion de la femme travaillant dans les industries extractives sa priorité. Aussi, a poursuivi la présidente de l’AFSIEN, la concrétisation de cette idée du projet a été possible grâce à l’appui technique et financier de Oxfam international Niger.

Pour sa part le Représentant de Oxfam Niger a, dans me brève intervention, expliqué que ce projet s’inscrit dans la ligne des programmes de Oxfam qui est la lutte contre la pauvreté, l’injustice et toute les formes d’inégalités. M. Omar Maman a, par ailleurs, souligné que par ce projet Oxfam appuie l’AFSIEN dans cette thématique pour permettre aux femmes de mieux être prises en compte dans le secteur des industries extractives.

Procédant l’ouverture de l’atelier, le Gouverneur de la région de Tillabéri a relevé que suite à l’implantation des industries extractives la population en général et les femmes riveraines des exploitations en particulier attendent l’amélioration des conditions de leur vie. Pour ce faire l’Association des femmes du secteur des industries extractives du Niger s’est fixée pour objectif principal de faire de la promotion de la femme dans le secteur des industries extractives son cheval de bataille. Cet objectif, estime M. Tidjiani Katiéla, cadre parfaitement avec les priorités des plus hautes autorités de notre pays. Le gouverneur de la région de Tillabéri a enfin réitéré ses remerciements aux responsables de Oxfam pour leur collaboration dans l’aboutissement de ce projet.

Notons enfin qu’un bureau de 11 membres a été mis en place. Il est présidé par Mme Ousseini Fati, qui a comme Vice-présidente Mme Zeinabou Beidari ; Mme Soumana Fatimata est Secrétaire générale ; elle est secondée de Mme Aïssa Hassan (SGA) tandis que la trésorerie générale est confiée à Mme Issaka Adama Boukari.

Zakari Mamane ONEP/Tillabéri

17 février 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...