Maradi/fin de l’atelier national de renforcement des capacités des journalistes à l’utilisation des données statistiques : Les participants formulent d’importantes recommandations relatives au traitement des données statistiques

L’atelier de renforcement des capacités des journalistes à l’utilisation des données statistique dans les articles et reportages a pris fin le vendredi 14 février 2020, à Maradi. A cette occasion les participants ont formulé d’importantes recommandations dans le sens de renforcer la culture de la statistique dans le travail du journaliste Cette session est organisé par l’Institut National de la Statistique en collaboration avec le Réseau des Journalistes pour le Développement de la Statistique au Niger. C’est M. Sani Oumarou, Conseiller du Directeur Général de l’INS, qui a présidé la cérémonie de clôture des travaux, dans la salle de réunion de l’Ecole Normale d’Instituteurs de Maradi.

Venus de toutes les régions du Niger, les 50 journalistes de la presse écrite, audiovisuelle et en ligne, des médias publics et privés ont été outillés sur plusieurs thématiques. Ils ont notamment été édifiés par les experts de l’INS sur les thèmes ci-après : les grandes enquêtes de l’INS cas des enquêtes démographiques et de santé ; la connaissance du Système Statistique National (SSN) ; l’importance et l’utilité de la statistique ; comment lire et comprendre les tableaux statistiques ; les notions sur la croissance économique- agrégats et indicateurs économiques ; les mesures de l’inflation et le suivi de la conjoncture au Niger. Les experts de l’INS n’ont ménagé aucun effort, tout au long de la formation, pour expliquer les différentes notions et concepts, mais aussi pour répondre aux différentes préoccupations des participants.

Le Consultant du Réseau des Journaliste pour le Développement de la Statistique M. Boubacar Sabo a, quant à lui, entretenu les participants sur l’aspect pratique de la formation. Ses explications ont été axées pour l’essentiellement sur comment utiliser les données statistiques dans les articles et reportages, et comment interpréter les tableaux et graphiques. L’objectif c’est d’initier les journalistes en utilisation des données statistiques afin de produire des articles et reportages digestes aux lecteurs et auditeurs.

Pour rendre plus pratique la formation, les participants ont été répartis en quatre groupes, en fonction du domaine de chacun, presse écrite, Radio, télévision et presse en ligne. Chacun des groupe a choisi un sujet sur lequel il a travaillé et produit un article. Le résultat de ces travaux de groupe ont été concluant, d’où la satisfaction du consultant et des cadre de l’INS qui ont supervisé les travaux.

En clôturant les travaux de l’atelier, le Conseiller du Directeur Général de l’INS M. Sani Oumarou a, au nom de la Direction Générale de l’INS, exprimé toute sa gratitude aux participants. Il a rassuré les participants que les recommandations formulées feront l’objet d’un compte rendu fidèle au Directeur Général de l’INS. Il a aussi invité les participants à venir vers l’INS pour tout leur besoin en données et documents statistique dans le cadre de leur travail.

Les participants ont recommandé entre autres à l’INS, au RJDSN et aux journalistes eux même de poursuivre l’organisation des Café-statistiques, qui constituent, de plus en plus, des cadres d’échanges, d’information et de formations pour les journalistes sur les questions de la Statistique; de poursuivre de façon régulière les ateliers de formation à l’intention des journalistes afin de maintenir et renforcer les connaissances acquises ; de plaider auprès des responsables des médias pour désigner, en priorité, les points focaux de la Cellule de Communication à toutes les activités de l’INS ; de collaborer avec l’INS dans l’élaboration et la publication du bulletin d’information «NigerStat» ; d’exploiter les données statistiques dans le cadre de leur travail journalistique ; de faire la promotion des statistiques auprès de leurs pairs ; de partager, au sein de leurs rédactions, les connaissances acquises au cours des différentes formations.

Ali Maman, Envoyé spécial (onep)

17 février 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...