Dosso/Social : Le Médiateur de la République en campagne de sensibilisation sur la COVID-19 dans les écoles des régions de Dosso et Maradi

Le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maïga a effectué une mission de 72 heures dans la région de Dosso. L’objet de ce déplacement était de procéder au lancement d’une campagne de sensibilisation sur la COVID19 en direction des acteurs communautaires dans les régions de Dosso et de Maradi en collaboration avec Plan International Niger. Il s’agit aussi pour le Médiateur de la République de remettre des kits de lavage de mains et des masques que Plan International Niger a gracieusement offerts aux écoles desdites régions.

La commune rurale de Goroubankassam dans le département de Dosso a constitué la première étape de cette mission du Médiateur de la République qui était accompagné du gouverneur de la région de Dosso, M. Moussa Ousmane et des responsables des FDS. Les populations de Goroubankassam ont réservé un accueil de grand jour à la délégation de Me Ali Sirfi Maïga.

Au cours d’une cérémonie organisée dans l’enceinte d’une école primaire de ladite localité, le gouverneur de Dosso, M. Moussa Ousmane a exprimé sa reconnaissance à Plan International Niger pour son implication dans le cadre de la lutte contre la COVID19. M. Moussa Ousmane s’est félicité du fait que malgré les 16 cas de coronavirus enregistrés dans la région de Dosso, on ne déplore aucun décès dû à la maladie. Le directeur de Plan Niger Dosso a de son côté expliqué longuement les objectifs et la mission de Plan International Niger. Dans le cadre de la lutte contre la COVID19, Plan Niger a contribué pour 320 kits de lavage de mains et 45.000 bavettes pour la région de Dosso dont 28 kits de lavages de mains et 2.904 bavettes destinées aux 8 écoles de Goroubankassam.

Situant l’objet de son déplacement, le Médiateur de la République a d’entrée de jeu indiqué que lorsqu’il y a un péril on met à l’abri les enfants et les femmes. Aujourd’hui a indiqué Me Ali Sirfi Maïga il y a cette crise sanitaire due à la pandémie du coronavirus même si la situation s’est nettement améliorée. Cependant a fait remarquer le Médiateur de la République la menace demeure encore. C‘est pourquoi Me Ali Sirfi Maïga a invité les autorités administratives, coutumières et religieuses de ne pas «lever le pied», de faire respecter les mesures de prévention à travers le lavage des mains et le port de masques pour les enfants et les enseignants.

Le Médiateur de la République a malheureusement constaté que le port de masques n’y est pas dans les écoles, la distanciation physique n’est pas respectée ainsi que l’absence de kits de lavage de mains. Aussi, Me Ali Sirfi Maïga a profité de cette tribune pour interpeller les uns et les autres parce que dira- t- il «ces enfants constituent notre avenir. Si nous ne protégeons pas dès maintenant nos enfants, demain on aura à faire à une société sans âme appelée à disparaître», a-t-il prévenu.

A Gaya deuxième étape du périple, le médiateur de la république a comme il l’a fait à Goroubakassam présidé un meeting populaire à l’école Koira-Tégui, un meeting au cours duquel, il a vivement félicité les autorités administratives, coutumières et religieuses du Dendi qui n’ont ménagé aucun effort dans la lutte contre le COVID19 surtout que Gaya partage deux frontières, ce qui rend la tâche ardue surtout que le premier cas du coronavirus pour la région de Dosso a été enregistré à Dioundiou.

A Gaya, le Médiateur de la République a particulièrement mis l’accent sur la situation des personnes handicapées. Me Ali Sirfi a longuement écouté leurs doléances surtout les difficultés quotidiennes qu’elles ont eu à vivre pendant toute la période de la pandémie. Il a demandé aux populations de veiller à ce que les mesures recommandées par les pouvoirs publics puissent non seulement produire des droits mais également l’équité dans l’accès à ces droits surtout en ce qui concerne les personnes vulnérables.

A Dogondoutchi, dernière étape de cette mission dans la région de Dosso, le Médiateur de la République a rencontré les personnes en situation de handicap. Tout comme à Gaya, ces personnes en situation de handicap ont bénéficié du matériel de prévention offert par le projet «Ensemble pour une éducation inclusive».

A l’issue de cette mission dans la région de Dosso, le Médiateur de la République a remercié les autorités administratives, coutumières et les populations de la région pour l’accueil empreint de chaleur qui lui a été réservé. Me Ali Sirfi Maïga s’est dit satisfait de constater que bientôt les collégiens et les lycéens de la région de Dosso seront gratifiés de bavettes suite à une idée géniale que les autorités régionales ont eue grâce au fonds des COGES qui va prendre en charge l’achat de ces bavettes. «Cette idée doit inspirer les autres régions», a déclaré Me Ali Sirfi Maïga.

Après Dogondoutchi, la délégation que conduit le Médiateur de la République a poursuivi son périple dans la région de Maradi par la commune rurale de Mayahi.

Mahamane Amadou ONEP-ANP/Dosso

16 juin 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...