Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

mardi, 19 septembre 2006 23:30

Gazoduc Algérie-Niger-Nigeria : faisabilité satisfaisante ?

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le projet de gazoduc devant relier le Nigéria à l’Algérie via le Niger et dont les études de faisabilité seront discuté aujourd’hui à Alger entre les parties concernées, pourrait être soutenu par les institutions internationales s’il était retenu. Cette étude de faisabilité avait été confiée à la société britannique Penspen IPA. Le montant du contrat est de 2 millions de dollars. “Les premiers résultats de cette étude sont positifs et démontrent la faisabilité de ce projet stratégique”, a confié à l’APS un responsable de Sonatrach.

L’infrastructure qui doit acheminer du gaz à partir de champs du Nigeria vers l’Europe via l’Algérie aura une capacité de transport de 18 à 25 milliards de mètres cubes/an. Son coût est estimé à 7 milliards de dollars. Le mégaprojet a une portée économique avec la gazéification de vastes zones du Nigeria et du Niger.

Le gazoduc Nigéria-Algérie a aussi un grand avantage écologique. Il permettra d’empêcher le torchage de 200 000 barils/jour, d’où un éventuel soutien des institutions internationales et des fonds spécialisés dans le financement des projets en matière d’environnement dans le monde. Membre de l’OPEP, le Nigeria est un des plus grands exportateurs de pétrole au monde. Un fournisseur clé vers l’Europe, le Nigeria était aussi le 5ème fournisseur des Etats-Unis en pétrole brut en 2002.

Synthèse de Billal, algerie-dz.com
D’après Liberté

Ousmane Dambadji

19 Septembre 2006

Publié le 19 Septembre 2006

Source: http://www.algerie-dz.com

 

Lu 3142 fois Dernière modification le mardi, 28 février 2012 13:15