Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

Image(Publié le 29-06-2005)Depuis que le gouvernement a accepté de reconnaître officiellement l’existence de la famine et de lancer un appel à l’aide, les responsables de la Cellule crises alimentaire ne font que réceptionner des aides, venant soit des contributions nationales, soit de celles de certains pays amis. La grande question que les uns et les autres se posent maintenant est de savoir si l’aide ira vraiment en direction de ceux pour qui elle a été collectée : les personnes en proie à la crise alimentaire. Depuis quelques temps, la télévision nationale ne tarit pas d’images de cérémonies de distribution des vivres dans les différentes régions du pays. Ainsi, ici et là, on voit tantôt un Gouverneur, tantôt un préfet entrain de présider la cérémonie de distribution. Selon les correspondants de « Télé Sahel », tout semble se dérouler normalement et partout les consignes données par le Président de la République, pour une distribution équitable de l’aide, sont respectées comme des paroles d’Evangile.
Publié dans Société
Depuis la mort de la compagnie « Air Afrique », certains pays africains connaissent des sérieux problèmes dans le cadre du trafic aérien. Si parmi ces pays certains ont lutté et luttent encore pour ne pas être isolés du reste du monde,
Publié dans Economie
L’étude sur la gestion des dépenses publiques et la responsabilité financière était prévue dans la Stratégie d’aide-pays de la Banque mondiale au Niger (CAS) adoptée en janvier 2003. Le département en charge de la gestion macroéconomique et de la réduction de la pauvreté au Niger (AFTP3) avait la responsabilité de réaliser cette étude conjointement avec les autorités du  Niger et les autres bailleurs de fonds. Ce rapport analyse la gestion des dépenses publiques et l’imputabilité financière (PEMFAR sous son acronyme anglais).
Publié dans Economie
La seule usine de production de textile du Niger, engluée dans de graves difficultés dues à des coûts de production élevés et à la concurrence née de l'afflux de tissus bon marché qui inondent le pays en provenance d'Asie, licencie près des deux tiers de ses employés. L'Enitex, unique entreprise de production de textile au Niger, a licencié près des deux tiers de ses 715 agents en raison de graves difficultés financières, a-t-on appris mercredi de source syndicale.
Publié dans Economie
jeudi, 13 avril 2006 22:42

Relations Canada - Niger

(Publié le 16-03-2006) Les relations qu'entretient le Canada avec le Niger sont bonnes. Le Canada se réjouit de voir le Niger faire de réels progrès sur la voie de la démocratie et de la bonne gouvernance. Le Canada a une longue tradition de coopération bilatérale avec le Niger. Le Niger a été retenu comme l'un des 25 partenaires de développement de l'Agence canadienne de développement international (ACDI) dans le monde, dans le cadre de l'Énoncé de Politique internationale du Canada, rendu public en avril 2005.  La coopération canadienne est centrée sur le secteur de l'éducation de base mais elle finance également des activités dans les domaines de la santé, de l'eau et de la lutte contre la désertification. En réponse à la sévère crise alimentaire qui a frappé le pays en 2005, le Canada a également fourni une contribution d'urgence de $1 million au Programme alimentaire mondial pour le Niger en juillet 2005.
Publié dans Economie
Image(Publié le 27-02-2006)Disparu du paysage français après son échec aux municipales lyonnaises de 2001, ce catholique de 60 ans se passionne pour l’Afrique où l’emmènent ses fonctions officielles : il est ambassadeur, représentant de la France auprès de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture). Pantouflard ? Pas vraiment : persuadé que l’Afrique sera le grand continent d’avenir dans les 15 ans à venir,  il sème tranquillement des graines d’entreprises en plein désert...
Publié dans Economie
Image(Publié le 18-02-2006) Le Niger a élaboré un programme d`urgence d`un coût de 2,2 milliards de FCFA étalé sur les douze prochains mois en vue de faire face à la menace que représente la grippe aviaire pour ses populations, a appris la PANA jeudi, de source proche du Comité national mis en place pour lutter contre cette épizootie. Ce programme sera incessamment soumis à l`examen du gouvernement pour adoption et mobilisation des ressources en vue de sa mise en oeuvre, selon cette source, qui indique que l`Organisation mondiale de la santé (OMS) a d`ores et déjà marqué sa disponibilité à accompagner le pays dans la mobilisation des ressources.
Publié dans Economie
Image(Publié le 11-02-2006)Le gouvernement nigérien réuni vendredi en conseil des ministres, sous la présidence de Mamadou Tandja, président de la république, a entendu une communication du ministre des transports sur la requête de financement du projet africarail d'interconnexion ferroviaire entre le Bénin, le Niger, le Burkina Faso et le Togo. La première phase du programme va permettre de réaliser les liaisons entre Parakou (Bénin), Niamey (Niger) et kaya (Burkina Faso), sur une longueur de 1300 km, pour un coût de construction de 1,5 milliard de dollars.
Publié dans Economie
mercredi, 12 avril 2006 16:43

Sonatrach sur trois permis au Niger

Niger Pétrole(Publié 24-01-2006)L’Algérie et le Niger ont signé à Alger un accord de coopération dans le domaine de l’exploration pétrolière et du transport du gaz, selon une information rapportée par l’APS L’accord a été signé entre le ministre algérien de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil, et le ministre nigérien des Mines et de l’Energie, Mohamed Abdoulahi, qui a effectué une visite d’une semaine en Algérie depuis le 17 janvier. Cet accord concerne l’exploration pétrolière par Sonatrach de trois blocs au Niger : ceux de Kafra, de Tamsna et de Aldjado ainsi que la participation du Niger dans la réalisation du gazoduc transsaharien Nigal qui doit relier le Nigeria à l’Algérie à travers le Niger.
Publié dans Economie
Image(Publié le 31-12-2005)Le ministre nigérien du Commerce, de l`Industrie et de la Promotion du secteur privé appelle la communauté internationale à appuyer les agriculteurs du Sud en intrants agricoles et à renforcer les capacités des entreprises afin de les rendre plus compétitives. "Nous demandons à la communauté internationale de nous aider à renforcer nos capacités pour rendre nos entreprises compétitives et à appuyer nos producteurs en intrants agricoles de bonne facture", a déclaré Salissou Habi jeudi à Niamey au cours d`un entretien avec la PANA.
Publié dans Economie
Page 6 sur 42