Présentation des vœux de nouvel an au ministère des Mines : Le représentant sortant d’Orano Mining élevé au grade de Chevalier dans l’Ordre de Mérite du Niger

La présentation des vœux de nouvel an des agents du ministère des Mines à la ministre, Mme Ousseini Hadizatou Yacouba, s’est déroulée le vendredi 15 janvier dernier dans les jardins dudit ministère. A cette occasion, la ministre des Mines a procédé à la décoration, en plus de plusieurs autres agents de son ministère, de M. Pascal Bastien, ancien représentant d’Orano mining au Niger et aussi ancien Directeur général d’Imourarem. La ministre a énuméré les grandes réformes engagées dans son département et qui favorisent aujourd’hui la fluidité et l’efficacité des actions au sein du ministère des mines.

 Pendant la décoration des agents, la ministre des Mines a fait une mention spéciale à M. Pascal Bastien, ancien Représentant d’Orano Mining qui a servi pendant plus de dix ans dans les sociétés minières du Niger. Passé par la SOMAIR, Areva, la COMINAK et IMOURAREN II, l’ingénieur français a joué un rôle important au cours des négociations entre la République du Niger et Areva, devenu Orano, dans le cadre de l'Accord de partenariat stratégique (APS), du renouvellement des conventions avec la SOMAIR et la COMINAK, et du projet de l'Accord global de partenariat (AGP). Au nom des plus hautes autorités du Niger, pour «tous les efforts consentis pour le Niger en général et le secteur minier en particulier», M. Pascal Bastien a été élevé au grade de Chevalier dans l’Ordre de Mérite du Niger.

M. Pascal Bastien qui a été au centre de la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an au ministère des Mines a travaillé pendant 10 ans au Niger et a significativement contribué à l’essor du secteur minier dans le pays. A la fin de sa mission au Niger en décembre dernier, il occupait les fonctions de directeur général d’Imouraren et représentant de Orano mining au Niger. Aujourd’hui, M Pascal Bastien est muté au Kazakhstan en qualité de directeur général de Katco, une autre filiale du groupe Orano. Il s’est fait représenter à la cérémonie de décoration par M. Ibrahim Courmo, directeur de l'établissement Orano Mining Niger et qui est aussi son proche collaborateur.

Mme Ousseini Hadizatou Yacouba a précisé que la reconnaissance de la Nation à travers l’attribution des médailles est un appel aux récipiendaires à la persévérance et au don de soi, sans discontinuer. «Je les félicite et les invite à maintenir cette appréciation en continuant à œuvrer dans le sens de l'excellence. J'invite enfin les autres collègues à leur emboiter le pas, afin que tous ensemble, nous puissions constituer la fierté du secteur minier», a-t-elle dit. Au titre de l’année 2021, dix-neuf agents du secteur des mines sont concernés par les décorations dont 11 Chevaliers de l'Ordre du Mérite, 1 Officier de l'Ordre du Mérite, 2 Chevaliers de l'Ordre National, 1 Officier de l'Ordre National.

Auparavant, le Secrétaire général du ministère des Mines qui s’est exprimé au nom de l’ensemble des agents, a souhaité une bonne année 2022 à la ministre Ousseini Hadizatou Yacouba. Pour M. Abdou Hama, les efforts déployés par la ministre dès sa prise de service en avril 2021, sont reconnus par les agents du ministère. «Je puis vous assurer de notre engagement sans faille à vous accompagner dans cette noble et exaltante mission pour le rayonnement du secteur minier au Niger», a déclaré le Secrétaire général du ministère des Mines.

Dans sa réponse, Mme Ousseini Hadizatou Yacouba, a rappelé qu’elle a hérité, lors de sa prise de fonction, d’un département ministériel avec une structure lourde de plus d'une vingtaine de directions et institutions assimilées, avec des ressources humaines, matérielles et financières insuffisantes pour remplir sa fonction efficacement et qui était en proie à des conflits d'attributions avec d'autres entités. Afin de consolider les acquis et renforcer l'emprise du secteur minier sur l'économie nationale, a-t-elle affirmé, «nos actions se sont inscrites dans les ambitions du Programme de Renaissance Acte 3 du Président de la République, SE Mohamed Bazoum, pour le développement d'un secteur minier durable». Il s’agit de l’orientation de la recherche vers la diversification des cibles, de la diversification de la production minière en créant les conditions favorables au développement de nouvelles capacités de production, et de la bonne gouvernance qui vise à améliorer l'efficacité et la performance des services publics à travers la modernisation et la transparence, la culture administrative fondée sur la compétence ainsi que la culture du mérite.

«Pour des besoins d’efficacité, a poursuivi la ministre des Mines, nous avons ensemble réalisé la restructuration du Ministère avec pour objectif de recentrer l’Etat sur ses fonctions régaliennes et le désengager des activités opérationnelles». Cette innovation a permis au ministère des Mines de se recentrer en 4 directions techniques et 3 directions transversales, la redynamisation des 8 directions régionales, la réactivation de 5 directions départementales et le redéploiement du personnel. La diversification du secteur minier, s’est réjouie la ministre des mines, se traduit par l'engagement immédiat de l'Etat avec l'intensification des travaux de recherches géologiques et minières sur toutes les zones favorables du pays «avec une allocation conséquente de fonds dédiés à la recherche en 2022, mais aussi par une révision du cadre juridique et fiscal pour l'adapter au code minier de l'UEMOA et à la loi modèle de la CEDEAO adoptée en 2019».

La ministre Ousseini Hadizatou Yacouba a expliqué qu’un nouveau chantier est ouvert sur la réorganisation et l'encadrement de l'artisanat minier pour en faire une véritable activité économique et assurer le renforcement des capacités des acteurs du secteur. Un autre chantier est l’engagement du Ministère des Mines, dans le cadre de sa participation au sein de I'ITIE, à contribuer à la transparence par la diffusion en ligne de toutes ses données. «Enfin, avec l'appui des projets, nous allons, de par votre professionnalisme, votre dynamisme et votre contribution soutenue, améliorer les indicateurs du secteur des industries extractives dans l'économie nigérienne», a conclu la ministre des Mines.

Souleymane Yahaya

17 janvier 2022
Source : http://www.lesahel.org/ 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...