Visite de travail du Président de la République dans la région de Tahoua : A Tilia, le Chef de l’Etat a eu des échanges enrichissants avec les communautés et a rendu un vibrant hommage aux FDS

Au cours de son séjour à Tilia, le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Mohamed Bazoum, a eu, le lundi 17 janvier 2022, une rencontre avec les différentes communautés du département de Tilia à la préfecture de ladite localité. Dans son intervention au cours de cette rencontre, le Chef de l’Etat a développé plusieurs thématiques relatives à la sécurité, à la cohésion sociale, à la paix, au vivre ensemble, à l'éducation, à la santé et autres préoccupations brûlantes de l'heure. 

Le Président de la République a tenu à exprimer toute sa satisfaction à la population de Tilia pour son accueil chaleureux et lui a adressé tous ses remerciements. «Je suis aujourd'hui avec les leaders de cette zone pour échanger et discuter avec vous de l'aide que nous pouvons apporter ici à Tilia. Comme l'ont dit le Maire et le Préfet, il y'a 5 ans que vous êtes dans des problèmes d'insécurité du fait de ce qui se passe à l'ouest du département», a déclaré SEM. Mohamed Bazoum.

‘’Cette situation qui a pris naissance au Mali  est arrivée chez nous, causant beaucoup de souffrances et de dégâts’’, a déploré le Chef de l'État tout en rappelant les difficultés énumérées par le préfet du département de Tilia, à savoir les attaques meurtrières perpétrées contre les populations de cette localité. «Je suis venu vous présenter mes condoléances et ma compassion», a indiqué le Chef de l'État en s’adressant aux habitants de Tilia. Il a ensuite lancé un appel à l'endroit des jeunes qui ont pris les armes à ne pas créer une situation de désunion au sein de la population. «Nous ne voulons pas que cette situation soit à la base de la désunion entre les différentes communautés», a-t-il dit.

Parlant des groupes terroristes qui assaillent la zone, le Président de la République a noté que cela fait des années qu'on a commencé à avoir des problèmes de vivre ensemble entre les différentes communautés. «Je suis venu vous dire que ces gens-là n'ont pas de religion, et il faut leur dire que ce qu'ils veulent là, ils ne peuvent pas l'avoir. Nous, communautés de cette localité, nous sommes unies et personne ne peut nous séparer», a recommandé le Chef de l'État.

Le Président Mohamed Bazoum a salué tous les efforts entrepris par les autorités pour consolider la cohésion sociale. Il a également salué et rendu un hommage mérité au Lieutenant-colonel Chérif et ses compagnons tombés sur le champ d'honneur, avant d’assurer que ‘’par rapport à la paix et au vivre ensemble, l'État va continuer à renforcer la sécurité’’.

«Tilia est devenu un département avec toutes les infrastructures, nous allons continuer à envoyer des soldats avec des armes modernes pour préserver la paix», a rassuré le Président de la République. Aussi, a-t-il invité tous ceux qui ont pris les armes à faire un examen de conscience, à déposer les armes, mais aussi à tous ceux qui ont des enfants dans cette situation de les amener à revenir au bercail. En définitive, le Chef de l'État a promis de veiller personnellement aux mesures à prendre pour  prévenir les attaques meurtrières comme celles de Borakt et Ingawane.

En plus de la sécurité, les échanges ont permis d’aborder des préoccupations soulevées par les populations dont celles relatives à l'éducation où le Président de la République a préconisé le regroupement de certaines écoles et la création des internats pour les filles et même pour les garçons. Les autres préoccupations sont relatives à la santé, au manque de pâturage et d'aliments bétails, aux feux de brousse et aux problèmes alimentaires. A toutes ces questions soulevées, le Président de la République a apporté des esquisses de solutions.

Le Chef de l’Etat a également visité la compagnie militaire de Tilia à l’effet de s'enquérir des conditions de travail des forces de défense et de sécurité de cette zone frontalière du Mali. Il s’agissait pour le Chef suprême des Armées, de toucher du doigt la réalité de notre dispositif sécuritaire afin de voir ce qu’il y a lieu de faire pour améliorer les performances et les capacités opérationnelles des troupes.

A cette occasion, le Président Mohamed Bazoum a rendu un hommage appuyé aux forces de défense et de sécurité (FDS). «Nous sommes avec vous, très loin depuis Niamey. Et c'est pour moi tout un symbole de venir dans cette position de pointe pour ce qu'elle représente et ce qu'elle a représenté dans le dispositif de défense que nous avons mis en place en relation avec ce qui se passe au Mali», a déclaré le Chef suprême des armées.

Comme l’a dit le Président de la République, Tilia est comme une ‘’véritable digue qui a été conçue comme ça, et c’est comme ça qu’elle a fonctionné’’. «Je vais vous féliciter pour tout ce que vous avez accompli et que vous êtes en train d'accomplir», a lancé le Président de la République à l’adresse des troupes. «Nous avons modulé notre dispositif de défense, sa composition pour faire face aux exigences de la situation. Les chefs des forces de défense et de sécurité ont, partout ailleurs, mutualisé leurs efforts et renforcé ce dispositif en personnel et en matériels», a-t-il rappelé, tout en affirmant que cette coopération telle qu'elle a été mise place lui semble être un modèle.

«Vous avez été une digue, et vous continuez à l'être, nous avons comme objectif de repousser l'ennemi», a-t-il réitéré en s’adressant aux FDS. «Aussi, je suis venu vous témoigner notre fierté, notre gratitude. (…). Je voudrais vous rendre un hommage appuyé et vous présenter mes condoléances», a-t-il lancé à l’endroit des forces de défense et de sécurité.

Soulignant qu’au regard des résultats obtenus, les sacrifices des soldats n'est pas parti en vain, il les a exhortés à continuer dans ce sens. «Je sais que vous travaillez dans des conditions très difficiles, d'autres très loin de leurs familles. Vous êtes particulièrement exposés, mais c'est votre vocation de faire de sacrifice et de défendre votre pays», a rappelé le Président de la République. «Je vous rends un hommage appuyé pour le modèle de comportement que vous représentez, je le souligne une fois encore, vraiment une forte considération qui est à l'œuvre dans le département de Tilia», a conclu le Président de la République Mohamed Bazoum.
(Source : ANP)

Assane Soumana

19 janvier 2022
Source : http://www.lesahel.org/ 

 

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...