Journée nationale des relais communautaires : Renforcement des missions des Relais communautaires

Le Niger célèbre aujourd’hui, la première édition de la journée nationale des relais communautaires de développement. A cette occasion, le ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, M. Maman Ibrahim Mahaman a livré un message dans lequel, il a souligné l’importance de la contribution des relais communautaires au développement. Le thème retenu pour cette première édition est «relais communautaires puissant levier de développement local en matière de la santé et du bien-être».

Dans le message qu’il a livré, le ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire a expliqué que, les relais communautaires de développement sont «des volontaires choisis par leur communauté et qui acceptent d’assurer un certain nombre de tâches ayant trait à la promotion du bien être de la communauté». C’est dire que, le relais communautaire est un agent de développement au niveau local qui constitue une passerelle d’une part entre les partenaires, les services techniques de l’Etat et d’autre part les communautés bénéficiaires.

Au Niger, les relais communautaires interviennent dans plusieurs secteurs de la vie socio-économique comme la santé, l’environnement, l’agriculture, l’hydraulique et bien d’autres domaines. Les exemples les plus emblématiques selon M. Maman Ibrahim Mahaman sont la matrone du village/quartier qui assiste les accouchements, sensibilise les jeunes mamans, contribuant ainsi à sauver des vies et à améliorer les conditions d’existence des populations locales dans un contexte de sous encadrement classique formel. C’est aussi le brigadier phyto sanitaire qui apporte une solution de proximité pour protéger les récoltes contre les ennemis de culture et contribue ainsi à sécuriser la production agricole des paysans. Est également considéré selon le ministre, comme relais communautaire, le pépiniériste villageois qui apporte des conseils aux populations à la base pour produire, planter et protéger les arbres et sauvegarder le capital productif.

Ainsi, le choix du thème retenu cette année s’explique par le fait que, les relais communautaires jouent un rôle prépondérant dans la promotion d’un changement social de comportement, la prévention et la prise en charge des principales maladies au sein de leurs communautés contribuant ainsi à l’atteinte de la Couverture Sanitaire Universelle.

En effet, la contribution des relais communautaires de développement est indéniable, car elle permet d’assurer des actions de proximité préventives et curatives déterminantes à moindre coût, mais aussi, de pérenniser les résultats des interventions des projets, ce qui favorise le prolongement des effets de ces projets au-delà de leur durée d’exécution. De ce fait, a relevé le ministre Maman Ibrahim Mahaman, à travers ce thème, la vision du gouvernement est de disposer des relais communautaires polyvalents, qui contribueront à l’atteinte des Objectifs du Développement Durable dans une approche multi sectorielle.

 Rahila Tagou(onep)

Source : http://www.lesahel.org/

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...