Dosso/Société : Les membres du MNRS en formation sur la migration, les droits et le bien-être de l’enfant

Le Ministère de la Justice, Garde des Sceaux organise, depuis hier à Dosso, un atelier de formation des membres du Mécanisme National d’élaboration des Rapports et de Suivi des recommandations des organes des traités et de l’examen périodique universel (MNRS). Placé sous le thème «Migration, droits et bien-être de l’enfant», cet atelier est organisé avec l’appui de la coopération allemande à travers la GIZ. La cérémonie d’ouverture a été placée sous les auspices du président du Mécanisme National en présence des conseillers du Premier ministre, de la représentante du projet APM/GIZ, du représentant de Save the children, des membres du mécanisme et des personnes ressources.

La rencontre de Dosso s’inscrit dans le cadre du processus d’élaboration du 3ème rapport périodique du pays sur la mise en œuvre de la Charte africaine des Droits et du Bien-être de l’enfant (CADBE) adoptée par la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement en 1990 à Addis Abéba en Ethiopie.

Dans l’allocution à l’ouverture des travaux, le président du MNRS, M. Ousseini Djibagé Maman Sani a remercié la GIZ pour cet appui et a par la même occasion annoncé que la GIZ a accepté de doter très bientôt le Mécanisme d’un véhicule de mission et des tablettes de collecte des données pour les membres. Le présent atelier a souligné le président du Mécanisme, sera l’occasion pour les participants de mieux connaître la Charte africaine des Droits et du Bien-être de l’enfant, de cerner la composition et les attributions du Comité Africain sur les droits et le bien-être de l’enfant dans son rôle de gendarme de la convention.

Il s’agira également de parcourir les directives de rédaction des rapports périodiques des Etats, de faire l’état de mise en œuvre des recommandations faites au Niger suite à la présentation de son dernier rapport en 2018 et d’attribuer à chacun des membres du Mécanisme une tâche pour la collecte des données qui serviront à alimenter le futur rapport. M. OusseiniDjibagé Maman Sani a exhorté les participants à l’atelier à porter une attention particulière aux différents exposés afin d’aboutir à un rapport de qualité qui rehaussera encore une fois la crédibilité de notre pays au plan international.

Auparavant, la représentante du chef du projet GIZ/APM, Mme Ibrahim Zalika a indiqué que l’Allemagne à travers le projet APM mis en œuvre par la GIZ a accompagné le Niger dans le processus de formulation de sa Politique Nationale de la Migration. Avec l’adoption de cette politique a-t-elle précisé, l’Allemagne a renouvelé son engagement pour soutenir le Niger dans sa mise en œuvre. Mme Ibrahim Zalika a souligné que, le choix des thématiques retenues pour le présent atelier vise à outiller les participants pour rendre visible les efforts du Niger en matière de l’enfant malgré le défi que posent l’insécurité et le phénomène de la migration. Elle a, de ce fait, souhaité qu’à l’issue de cet atelier, les participants sortiront assez outillés en matière de migration, droits et de bien-être de l’Enfant et sauront aussi faire usage de ce savoir dans le cadre de leur mission.

Mahamane Amadou  ANP-ONEP/Dosso

Source : http://www.lesahel.org

Like what you see?

Hit the buttons below to follow us, you won't regret it...